.

Début du site 69 : Pipe ou cigarette ?



Chocking. La première fois que j'ai vu cette campagne j'ai vraiment cru que c'était une blague et il s'avère que non ... Cette campagne est une campagne sérieuse déjà visible dans les médias. Et ce qui est très étonnant c'est que mon avis va diverger en deux opinions totalement différentes.


L'affichage est une vraie catastrophe. Mélanger l 'image du sexe oral (tant hétérosexuel qu'homosexuel) à l'image de la cigarette avec une signature "Fumer c'est être l'esclave du tabac" c'est une déception (mélangé à de l'incompréhension). Ce qui est franchement bizarre c'est le rapprochement entre le sexe oral et la cigarette, si bien que l'affiche fait racoleur et que le rapport "sexe oral = cigarette" est vraiment très étrange.

La DNF, défense des non-fumeurs, défend ses affichages :

"Ces visuels « chocs » sont les seuls moyens de capter leur attention. De plus, l’argumentaire sanitaire n’a aucun effet sur cette population qui ne se sent pas du tout concernée par la mort ou la maladie. Forte de ce constat et en coopération avec DNF, l’agence a dirigé sa création vers une idée forte : « Fumer, c’est la pire des soumissions ». Les jeunes entrent souvent dans le tabac pour intégrer un groupe ou s’affranchir de l’autorité parentale ; il fallait donc leur rappeler qu’au contraire, fumer, c’est devenir dépendant et soumis à une industrie toute puissante."

       

Leur objectif de marquer les esprits est largement réussi, puisque ces affichages font déja polémique et je les trouve vraiment consternants car totalement racoleurs. BBDP est à l'origine de cette campagne pour DNF et joue sur le choc avec une volonté de capter l'attention. La créativité est présente, mais le message est flou, le rapport " sexe = soumission = tabac = addiction " est vraiment moyen .

Je ne défend absolument pas ces affichages qui font déjà réagir. Par exemple l'association féministe Chienne de garde s'insurge : "l'assimilation de la cigarette et de la sexualité démontre la pauvreté de la créativité des publicitaires. Chaque fois qu'ils ont une panne d'idée, ils ressortent sur la table l'idée de la sexualité. C'est du bidon"



MAIS, cette campagne est double car basée sur ces affichages mais aussi sur un spot qui lui est une merveille. On arrive à faire comprendre aux gens les méfaits déjà bien connus de la cigarette de façon assez fine, en accusant le consommateur et son comportement inconscient. Ce spot est un mélange de tragique, de prise de conscience, d'économie et d'accusation. C'est un spot magistral, réalisé par Yann Attal, et de qualité. 

Une campagne qui joue donc sur deux supports : affichage et télévision et sur une double dimension. La dimension quantitative avec des affichages racoleurs et décevants. La dimension qualitative pour un spot long et intelligent, très bien réalisé, bien tourné et compréhensible de tous.

Ainsi, l'association DNF voit sa notoriété exploser avec cette campagne choc qui se divise entre un contenu qualitatif qu'il faut saluer mais aussi et surtout par des affichages racoleurs et désespérants qui tournent autour d'un concept flou et mal coupé.

MISE A JOUR DU 28/02

Si je vous dit : 28 000 € pour une campagne ? Vous rigolez ? C'est le modique coût de la campagne de la DNF qui ne cesse de faire du bruit. Et le vrai scoop c'est que cette campagne n'en est pas une ! Grâce à LCI, on a pu apprendre que cette publicité n'est qu'en fait une toute petite campagne. La vidéo sur LCI

Elle sera visible sur 15000 cartes postales et deux supports presse : Choc et Entrevue (Pas forcément réputés pour un contenu de grande qualité mais plus pour le scandale, ce qui colle plutôt bien à cette opération) . Un énorme buzz pour un tout petit budget c'est une énorme réussite commerciale. Question mœurs, il faut nuancer mais c'est un exemple typique de Buzz autour d'une créa osée et largement criticable.

Une toute petite campagne mais un maxi effet.

David

5 commentaires:

  1. Mouais... Je reste assez sceptique quant à l'efficacité de ce genre de campagnes "chocs". Au moins elle a le mérite de faire parler.

    RépondreSupprimer
  2. Sa me fait plaisir que tu en parles de cette pub ! figure toi que dès que j'ai vu cette publicité je me suis dit : je vais sur le blog de David, sure y a un article ! et bingo !
    Cette affiche me choc ! Pour moi elle aura aucun impact! Associer sexe et cigarette je trouve pas ça très intelligent ! Surtout pour les personnes ayant subit des violence sexuelles ... super de voir comparer ce clavaire à une cigarette ... bref ! je n'aime pas du tout !
    Par contre le spot publicitaire vraiment très bien fait ! et intelligement pensé :)
    Bisous mon ptit publicitaire ;)

    RépondreSupprimer
  3. Bon article, mais attention aux répétitions. Trop de "vraiment", surtout dans le premier article. Vraiment.

    RépondreSupprimer
  4. Et pourquoi ai-je dit "article" ? Je voulais dire paragraphe.
    Je suis vraiment con.

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui en effet, 7 "vraiment" sur 5 lignes. Modifié : plus qu'un vraiment

    =D

    RépondreSupprimer