.

Début du site 78 : Insoutenable



Petit séisme sur Twitter aujourd'hui, le nouveau spot de la sécurité routière est sorti et c'est tout juste impressionnant. En effet, la sécurité routière avait sorti récemment un teaser à la manière d'une annonce de film d'horreur mais sans jamais dire qu'elle était l'émetteur de ce spot. Ce teaser était déjà fort et violent et l'on aurait vraiment pu croire à l'annonce d'un prochain film d'horreur. Alors que dire ...



Le teaser


Les images sont choquantes, violentes mais révèlent malheureusement des situations coutumières des soirées arrosées. Chaque semaine, 7 jeunes âgés de 18 à 24 ans décèdent sur les routes de France dans un accident lié à l'abus d'alcool et plus de 27 sont blessés.

Le SPOT

On est bien loin de "Sam" et de toutes les campagnes plus soft de prévention routière et là on tombe plus dans les campagnes anglaises ou irlandaises qui montrent directement la gravité des accidents de la route, le sang, les blessures, la mort ...


Campagne Anglaise "No Seat Belt No Excuse" 




Un magnifique travail qui sait mélanger violence et réalisme pour essayer d'endiguer et de prévenir un phénomène qui touche de plus en plus de jeunes et détruit un nombre de vies bien trop important.

David

2 commentaires:

  1. Impressionnant en effet.. Et qui mets bien en rapport l'alcool et la conduite, ce qui n'est pas vraiment le cas du spot de prévention anglais.

    Dureté obligatoire si tu veux des résultats positifs.

    RépondreSupprimer
  2. @Yohan

    Tout à fait d'accord avec toi dans le sens où ce spot est l'un des rares en France qui arrive à mêler dureté et réalisme pour plus de prévention.

    La référence à l'Angleterre et l'Irlande relève plus du fait que les spots de prévention là bas sont de toute façon bien plus durs que les nôtres en France et celui ci est le premier à atteindre ce niveau.

    SAUF qu'à la différence de la France, les spots de Grande Bretagne de prévention sont essentiellement centrés sur les sms et la ceinture de sécurité. Deux approches différentes donc mais toujours dans cet objectif de prévention.

    Celui publié dans l'article est relativement "soft" et non censuré par Youtube :)

    D

    RépondreSupprimer