.

Début du site 82 : Flashmob choc de Greenpeace



Depuis quelques temps, la grande tendance c'est les Flash Mob, ces grandes chorégraphies orchestrées par des dizaines, voir des milliers d'amateurs qui ont appris les différents pas de leur côté grâce à internet. On en a vu des dizaines : chez Oprah Winfrey, à l'Eurovision, chez T-Mobile... Ces différentes chorégraphies sont toujours des évènements où reignent la joie de partager un moment tous ensemble, de pouvoir tous danser...



Tout allait bien dans le meilleur des mondes de la chorégraphie jusqu'a ce que Greenpeace arriva.

Alors qu'il semblait y avoir une petite lassitude autour des Flash-Mob, Greenpeace arrive à réinventer cet acte et à lui donner une nouvelle dimension. En effet, afin de compléter sa campagne de sensibilisation aux risques nucléaires, l'organisme lance en Suisse un flash mob à grande échelle, qui fait froid dans le dos.

Le 25 mai, à Zurich à midi pile, des milliers d'amateurs et de militants se sont effondrés dans toute la ville, pour simuler à la fois une catastrophe nucléaire à grande échelle, mais aussi toutes les conséquences que cela peut avoir. Et comment dire ... bah ça fait vraiment peur.

Le Flash Mob - Greenpeace Switzerland

Les différents passants ne restent evidemment pas insensibles à cette campagne et même les internautes qui visionnent cette vidéo sont intrigués. Greenpeace à le mérite de donner un nouveau cadre au flash-mob en restant centré sur son pouvoir de mobilisation, elle arrive à inssufler l'esprit de la prévention dans un événement fédérateur qui se veut traditionellement plus festif.

Il y a ni emetteur, ni signature pour cette vidéo qui ne renvoie qu'à un site suisse. Evidemment les adjectifs pour qualifier cette vidéo sont nombreux, mais le ressenti lui est unique : c'est poignant.

David

2 commentaires: