.

Les Vuvuzelas dans la publicité



Objet du crime : "La Vuvuzela, appelée lepatata en setswana, parfois francisé vouvouzela, est une corne d'environ soixante dix centimètres de long, utilisée par les supporters de football dans les stades d'Afrique du Sud. Elle est omniprésente lors de la Coupe du monde de football de 2010, devenant un symbole du Mondial en même temps qu'un sujet de controverses à cause du bourdonnement incessant qu'elle génère."


On l'aura compris cet article fera référence à l'objet de torture du moment : la Vuvuzela. Objet phare de cette édition de la coupe du monde, la Vuvuzela est aussi appréciée que décriée. Évidemment, les marques se sont éclatées à reprendre cet instrument devenu ennemi public numéro 1 dans beaucoup de pays. Une volonté de se démarquer qui fonctionne et qui entraîne la création de nombreux spots. 

L'exemple Kit Kat 

Alors que Kit Kat avait déjà fait un buzz avec le match Nicolas-Mahut / John Isner, la marque remet le couvert avec le mondial. La première affiche jouait sur le score et les records pulvérisés lors de ce match (15 au total). C'est l'agence JWT London qui avait crée cette excellente affiche aussi efficace que surprenante.

John Isner : 70 jeux à 68 (!!) 

Kit Kat recommence à surfer sur le sport et cette fois ci c'est JWT Brussels qui utilise la Vuvuzela. Alors que la balle faisait référence à Wimbledon, la Vuvuzela est la référence directe au mondial et OUI elle est cassée (Merci Kit Kat). Une excellente affiche qui condense : humour, efficacité, adn de la marque, couleurs de la marque ET actualité. Tout bon.

Un parfait condensé d'humour et d'actualité par JWT Brussels 

OFF! par Draft FCB 

L'agence Draft FCB a crée, pour la marque d'insecticide : OFF!, un spot qui compare la Vuvuela au bruit du moustique. Vous savez LE moustique dans la chambre, juste quand on éteint la lumière et qui s'amuse à venir tout près de l'oreille. La réalisation de ce spot est très simple, l'idée est sympa ça marche et c'est d'actualité.

OFF!

TNT Post - Oranje Post 

Du côté des Pays-Bas c'est la TNT Post qui reprend la Vuvuzela, c'est moins créatif et moins original mais ça fonctionne. On joue sur l'idée du vent crée par le tube et moins sur l'idée du bruit et ça reste sympathique. C'est plutôt réactif de la part d'une aussi grosse marque et c'est plutôt sympa.



C'est frais, c'est sympa, c'est tendance. (Ou pas)

   
Le néerlandais fait un peu mal à l'oreille


D'ailleurs ce orange distinctif de TNT Post (et des Pays Bas) n'est pas sans rappeler qu'en France, la CGT qui décidé d'utiliser des vuvuzelas à leurs couleurs pendant les manifestations : chouette ...

Hyundai et la Vuvuzela géante 

Pour augmenter sa notoriété en Afrique du Sud, Hyundai a construit une Vuvuzela de plus de 35 mètres de long (!!!) en plein centre de Cap Town. L'opération est bien trouvée dans le sens où elle a eu lieu au début du mondial. C'est bien construit et bien exploité mais qu'est ce que ça fait comme bruit ...

   
35 mètres de long en plein Cap Town - Merci Hyundai 

Les Sud-Africains adorent et cette installation est devenue une attraction phare du mondial pour tous les résidents de Cap Town.



Carling World Cup 

Pour finir, une discrète apparition de la Vuvuzela plus sonore que visuelle. Le spot est particulier car sorti tout de suite après les résultats des matchs. Dans celui-ci, l'homme annonce les résultats du match Algérie - Angleterre (0 - 0) mais oublie les autres scores, il retourne les chercher avec sa Vuvuzela. Instantanéité d'exécution.


Annonce du score et sortie de Vuvuzela pour Carling (Bière)

 
Même principe après le match Angleterre - USA (1-1) mais suppression de la Vuvuzela


Ainsi on peut voir que les marques sont de plus en plus nombreuses à exploiter la Vuvuzela. L'objet de torture est devenu un objet universel, aux propriétés universelles et qui agace absolument tout le monde. Les agences peuvent surfer sur l'actualité et l'humour et ne se gênent pas. Une petite boufée d'oxygène pour alléger la lourde réputation de l'instrument.

David

Aucun commentaire:

Un Commentaire ? Un avis ?