.

Réactivité & Instantanéité : Formule du Mondial 2010



Coupe du monde : clap de fin. Au delà du fantastique parcours de l'équipe de France et la victoire méritée de l'Espagne, cette coupe du monde aura été marquée par la réactivité et l'instantanéité des différents annonceurs. Mais aussi et surtout par leur très important nombre !


Même si les plus grands s'affrontent autour de la question : "Qui a fait le plus gros buzz autour de la coupe de monde ?" , tous les autres ont de près ou de loin utilisé l'évènement PENDANT son déroulement. On retrouve ainsi : Carling, Sony, Heineken, Kit Kat, Amsterdam, Nike ... et d'autres qui ont préféré la réactivité aux lourds investissements D'une part pour se faire voir mais aussi pour mêler actualité & publicité.

Nike : The Futur Has Been Written 

Malgré le fait qu'il ne soit pas sponsor officiel de l'évènement, Nike a réussi l'exploit de dépasser Adidas à propos du buzz autour de la coupe du monde. Sa magistrale campagne autour de "Write the Future" a très bien fonctionné. Une campagne multi-supports : opérations, spots, affichages ... qui a couté très cher mais qui lui permet d'être le grand vainqueur dans le monde des équipementiers sportfs.

Question réactivité, la marque vient de sortir un spot aux couleurs de la Roja et qui fait suite à sa victoire. Un bon spot dans la continuité de Write the Future qui met fin à cette riche communication.







Escribe el Futuro - Nike - 2010 - (Puyol : COIFFEUR)


Kit-Kat & Pepsi : L'alimentation utilise les symboles du mondial

En effet, ces deux monstres du monde alimentaire ont préféré détourner les symboles du mondial à savoir : la Vuvuzela et Paul le Poulpe.

Impact BBDO - Beyrouth

D'abord Pepsi qui utilise Paul, pour sa campagne au Liban (Beyrouth). Une campagne qui semble avoir été faite très rapidement (ancien logo) avec un esthétisme un peu douteux mais qui surfe sur le buzz.



JWT London - JWT Brussels

Ensuite Kit Kat, qui utilise Wimbeldon et le mondial. L'affichage utilisant Wimbeldon concerne le match d'anthologie Isner-Mahut. L'affichage pour le mondial détourne l'objet phrase et bruyant de ce mondial : la Vuvuzela.

Sony : Le coq décapité

TBWA Paris

Symbole de la France : le coq. Symbole de la France dans l'histoire : la révolution et la décapitation. Symbole de la France au mondial : la méga loose. Résultat : un coq décapité.

En effet, Sony utilise notre fantastique parcours pour sortir une publicité parue dès le lendemain de la défaite Afrique du Sud-France et publiée en quatrième de couv de Libération.

Côté Pays-Bas : la bière Fair Play



Extrême Les Corsaires

La bière Amsterdam sort deux affichages au lendemain de la victoire de l'Espagne contre les Pays-Bas. Magistraux pour leur fair-play.

En cas de victoire des Pays-Bas on aurait eu le droit à "Bon en quart, très bon en demi, excellent au final" et en cas de victoire des Espagnols "Même pas amers, Bravo l'Espagne". Une EXCELLENTE campagne qui réunit tous les codes. Le nom : Amsterdam, la couleur orange, les qualités de la bière, l'utilisation du vocabulaire adéquat, les valeurs du foot ... Une merveille.

TBWA Neboko Amsterdam

L'autre marque est aussi une bière. La célèbre Heineken qui sort une affiche prônant les valeurs du sport. "We zullen vanmiddas tot de bodem moeten gaan mannen" : "Aujourd'hui nous devrons aller au fond des hommes". Une bonne affiche, aux bonnes valeurs, qui transpire le masculin. Sources : 1   2

Côté Allemagne : le cynisme


Après la taule défaite de l'Argentine face à l'Allemagne (4 - 0 pour l'Allemagne) on a pu voir une publicité bien moqueuse outre-Rhin. Pas besoin d'explications, elle est tout de suite compréhensible. Simple indication : le bœuf argentin est mondialement réputé pour sa saveur ...

Carling : On refait le match

Pour finir, la marque de bières Carling a sorti deux spots qu'elle a adapté selon les résultats du match. De l'instantané qui prouve que la marque sait s'adapter à tout résultat. En effet, ce spot sortait tout de suite après le match, autant dire que la réactivité était maximale.








Fin du match, diffusion d'un spot et diffusion directe la publicité (Angleterre - USA 1-1)








Même principe après le match Algérie - Angleterre (0 - 0)

Tous ces exemples montrent que la publicité quand elle est combinée à un évènement de ce type peut créer de bonnes campagnes basées sur la réactivité. La puissance de l'instantanéité leur permet d'être plus fortes et donc de créer une complicité unique avec le lecteur.

Mise à jour du 17 juillet grâce à Pub en Stock

L'agence Ogilvy Johannesburg sort une campagne pour promouvoir le site de vente en ligne sud africain : Exclus1ves.co.za . Paul est présent pour ses talents. Pas très original mais c'est toujours sympa.


L'ajout de AnotherBiBuzz dit Mister Viral :

Même Citroën reprend avec un peu de retard Paul le Poulpe. On le retrouve dans ce spot. Perso le poule est VRAIMENT visqueux et on se demande QUAND on va arrêter d'en parler

Citroën - 2010

Intervention de Christophe Courtois

Cette affiche montre que la Vuvuzela a fait son apparition dès le deuxième jour du mondial via cette affiche. Une campagne plutôt bien construite pour annoncer le film de façon tonitruante.


Le grain de sel de @marcolablague

Ce visuel, surement un fake et non pas une pub mais comme il colle bien à l'article et que l'idée est là, le voilà ! Ce visuel date logiquement de la demi-finale et comme à l'Euro 2008 c'est l'Allemagne qui a perdu.




David

9 commentaires:

  1. Très bonne compilation, mention spéciale pour KitKat pour l'ensemble de son oeuvre !

    Concernant Nike, il n'est pas certain que la marque soit le "grand vainqueur dans le monde des équipementiers sportfs".. je supposais la même chose mais une étude de Nielsen nous contredit..

    jme permet de te laisser mon article focus Nike-Write The future, tu y trouveras les tableaux comparatifs des marques partenaires de la Fifa et des marques comme nike, adeptes de l'ambush :)

    > http://www.blogoergosum.com/16046-nike-write-the-future

    Bonne journée!

    -Henri

    RépondreSupprimer
  2. Oh danke very much por todo (Je suis trilingue)

    C'est vrai que cette étude nous contredit. MAIS (Il y a toujours un mais) ils ont quand même réussi à bien se faire remarquer partout dans le monde.
    Les rois de l'ambush pour CE mondial sont (pour moi) Nike.


    Maintenant je m'appelle pas Nielsen mais il est vrai que Nike n'était pas seul. Ma campagne télé préférée restant celle de Puma. (trop discrète)

    RépondreSupprimer
  3. Pour moi, je grand gagnant de cette Coupe du Monde est Adidas.

    C'est clair que côté visibilité, Nike a assuré, même si les équipes sponsorisées pour la marque n'ont pas brillé...

    Mais côté vente, tous les footeux (surtout les gamins), ne se souviendront que d'une chose. L'Espagne a gagné. Et quoi de mieux que de s'équiper "comme un champion du monde" ?

    Impossible is nothing.

    RépondreSupprimer
  4. +1 pour Edouard !
    Nike a gagné en notoriété avec cette campagne...En a-t-il encore besoin ?
    Adidas gagne sur le terrain et en boutique !
    CQFD :)

    RépondreSupprimer
  5. Excellent commentaire,

    Mais Puma et sa campagne : Je me la joue proximité en restant dans le continent hôte , reste parmi l'une des préférées de ce mondial.

    Un bon point pour cet "outsider"

    Mais l'argument de l'équipe victorieuse était/est/sera l'argument indéniable.

    RépondreSupprimer
  6. Il me semble que la palme de la réactivité revient à la campagne multinationale de "Toy Story 3" pour l'intégration des vuvuzelas dès le deuxième jour de la coupe du monde ! http://twitpic.com/1wyd2i

    RépondreSupprimer
  7. Article passionnant !! Juste fais gaffe, tu as inversé les sous-titres des vidéos de Carling ;)

    RépondreSupprimer
  8. Oups ! Je modifie de suite :) Merci Thibault :)

    RépondreSupprimer
  9. La victoire était le 11 juillet et non le 11 Juin comme indiqué dans la légende de la photo

    RépondreSupprimer