.

Le Pixel Art au service de la publicité



Depuis 1997, une nouvelle forme d'art numérique ne cesse de prendre de l'ampleur sous le doux nom de : "Pixel Art". Rendu possible grâce à l'avènement des nouvelles technologies et techniques, ce dernier ne cesse d'être repris par la publicité pour différents annonceurs, de toutes natures et à toutes les sauces.


Qu'est ce ?

Le pixel art qui se traduit simplement par l'art du pixel, désigne la réalisation d'une composition numérique (ou image numérique) pixel par pixel, en utilisant un nombre limité de couleurs.
Il existe un vrai collectif autour de cet art, des représentants tout droit venus d'Allemagne et qui incarne cette vague pixelisée internationale.




Coca Cola en Irlande (Dublin et Cork) - Eboy

Eboy & Publicité : Quand la publicité se transforme en art

Le collectif berlinois Eboy est composé de nombreux artistes allemands qui jouent sur le Pixel Art. Coloré, original et moderne le pixel art permet aux différents annonceurs qui l'utilise, d'une part de sedémarquer mais aussi et surtout d'encourager une nouvelle forme d'art qui rompt avec les codes du passé.


Bergerat Monnoyeur - Eboy

Adobe par Eboy - Pixel Art X Publicité

Fin de l'austérité, renouveau de la Geek Culture, des couleurs de toutes les sortes et dans tous les sens : le Pixel Art, ça gère. (Eboy aussi)




Coca Cola en Irlande (Galway & Belfast) par Eboy

Petit Topic sur le plan de Coca Cola en Irlande


Voici donc une série de publicités toutes éditées par le collectif où le pixel art s'impose comme une véritable discipline.


Site Web de Honda - Pixel art




Le collectif du lait - Suède / Honda


Bergerat Monnoyeur en Pixel Art


Bergerat Monnoyeur en Pixel Art

Bergerat Monnoyeur en Pixel Art


Bergerat Monnoyeur en Pixel Art


Bergerat Monnoyeur en Pixel Art


O'reilly et Sony


Nike 


Yahoo par Eboy




Bit Burger et Singapore Institute of Management


Toujours le Singapore Institute of Management

SIM Global Education of Singapore


La ville d'Oslo en Pixel Art


Plus en détail : Swiss Patent Office


"Me, Myself, Eye"


 
Coca Cola toujours à Dublin


Londres par T Mobile (Eboy)

Ce qui est étonnant avec le Pixel Art c'est qu'il touche un tas de produits totalement différents, même les associations contre la pauvreté peuvent l'utiliser :


Aide au logement - Grande Bretagne - Moins coloré mais tout en Pixel


Cristian Aid - United Kingdom


Cristian Aid, moins pixelisé et plus coloré

Le spot




Même fondation mais plus de couleurs


On le voit avec tous ces exemples, le collectif Eboy est bien ancré dans l'art du pixel et est également présent dans la publicité pour tout type d'annonceurs. De nouveaux codes, plus de couleurs et de teintes, c'est un vrai coup de jeune et un rafraîchissement pour les annonceurs qui l'emploie. De nouveaux artistes émergent, ce qui entraine de nouvelles affiches :




ANPE

Dans le même genre, Areva


Sky TV - Godzilla


Sky TV - Brazil


Sky TV - Titanic





Habbo et La Redoute entre Réalisme et Pixel Art 



Ajout de JedblogK - Amnesty International

David

9 commentaires:

  1. Chouette article ! :).

    Et dans la même série, on pourrait ajouter :
    - http://adsoftheworld.com/files/images/anpeoffers.preview.jpg
    - http://www.adrants.com/images/CVs.jpg

    (campagne TBWA\Corporate pour l'ANPE en 2007 ou 2008, si je n'm'abuse).

    Au plaisir de te re-lire !

    Clem

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ces deux affiches, c'est ajouté dans l'article ;)

    RépondreSupprimer
  3. Le retour de l'homme qui ne dort jamais ;-) Très bon dossier encore une fois.

    La Normandie tient ! Ma (magnifique) région natale...

    RépondreSupprimer
  4. Certaine que Waldo se cache dans une de ces pubs, je cherche...je cherche...
    Bel article!

    RépondreSupprimer
  5. Tu peux rajouter celle-ci d'eBoy pour Amnesty International Belgique: "Poverty is modern"

    http://adsoftheworld.com/media/print/amnesty_international_poverty_is_modern

    RépondreSupprimer
  6. Très bonne article , un dossier vraiment complet, un grand bravo :D le blog a un nouveau fan^^

    RépondreSupprimer
  7. @Publiz : Danke Greg, I'm in love with normandie (Since I was born)

    @Gisela : On peut dire ça, Waldo (Charlie) doit pouvoir se cacher quelque part ;)

    @JedblogK : Merci pour la suggestion, c'est ajouté :D

    @Nail : Merci beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  8. bonjour je fais un exposé sur le studio eboy et le pixel art c cool je trouve que tu as fais un bon résumé, aurai-tu d'autres infos sur eux?

    konii

    RépondreSupprimer
  9. Je tatillonne un peu mais le spot Areva c'est pas du pixel art. On appelle ça du vector, de l'isométrie ou de l'axionométrie. Ce genre est aussi remarquable et présent que le pixel art en fait.

    Techniquement le pixel art est aussi isométrique, mais dans le cas du spot Areva c'est de la 3d inspirée des dessins techniques ou des planches d'illustration des dicos. On ne voit pas de pixel, ce sont des surfaces vectorielles.

    J'ajouterai également que le pixel art est né de l'industrie du jeu vidéo. Les faibles performances graphiques des premiers jeu demandaient aux graphistes de redoubler d'ingéniosité pour caractériser les personnages et rendre les mouvements avec un minimum de pixels et de couleur. On pourrait y voir une filiation à la composition de motif pour les métiers Jacquart en tapisserie industrielle également ou encore le point de croix !

    RépondreSupprimer