.

Jesus-Christ, messie de la publicité


On le sait, l'utilisation de la religion dans la publicité a été/ est / et sera un sujet toujours très trèsdélicat à manier. On ne doit ni choquer, ni blasphémer, ne pas choquer le Vatican ou tout autre représentation religieuse de quelque sorte qu'elle soit et surtout trouver le bon équilibre.



Sauf qu'il est toujours difficile de réussir à mettre tout le monde d'accord sur un sujet à l'échelle mondiale et liée à l'immatériel et au domaine privé de chacun. Que ce soit le christianisme, le judaïsme, l'islam ou tout autre religion, la communication a toujours essayé de rassembler autour de la foi, pour le meilleur et le pire.

I - La Croix, symbole publicitaire



Comme il y a autant de religions que de convictions dans le monde, j'ai décidé de me concentrer sur un personnage unique : J-C. Et J-C c'est un grand pote de la publicité. Avant tout, la publicité utilise LE symbole du christianisme (directement lié au chirst) : la Croix. (Avec un grand C)

Agence New! Lituanie - Avril 2012



De nombreux annonceurs détournent la Croix et le Christ : Clinique et Sous-Vêtements




Wonder Cafe et l'église Luthérienne de Finlande

Au delà des nombreux annonceurs tous différents, aussi bien officiels (Comme les églises) ou banals (J'ai jamais su si on disait banals ou banaux) : marques de boissons ou de vêtements... il est intéressant de voir que la plupart de ces annonces sont plutôt humoristiques. Ou si elles ne le sont pas, ont vocation à l'être


Même les écoles de Snowboard s'y mettent




Jesus dans tous les sens (Plus ou moins de bon goût)

L'esprit du Brésil (Alcool) - Sigatiba Vodka - 2006

La Croix, le Chirst lors d'une réunion de créa pour l'agence Mc Cann Erickson.
Fin et Astucieux, réussi quoi




Même les pieds situés à l’extrémité de la Croix, sont détournés pour des annonceurs 

On le voit, tout type d'annonceurs utilise la Croix, mais Jesus est aussi présent sous d'autres formes plus ou moins monumentale.

II - O Cristo Redentor




Durex qui utilise la Croix et le Christ Rédempteur pour du déo

Autre utilisation ludique du Christ, le détourner lui et sa représentation brésilienne. En effet le Christ rédempteur est très utilisé dans des annonces majoritairement brésiliennes, mais pas que.


Tous les annonceurs y passent pour détourner ou simplement utiliser l'image de cette statue


Mega zoom pour le nouveau modèle de Samsung


Même les machines à laver s'en occupe


Et Volvo

Mélange culturel autour du Christ


III - Les représentations iconiques




TBWA utilise aussi le Christ et joue sur la distance (Reculez !)

Jesus est encore une fois présent pour de nombreux annonceurs et sous d'autres formes, à savoir iconiques. Dès lors on le retrouve détourné sous de nombreuses formes, ou représenté avec de nombreux aspects graphiques.




Le Christ en gros plan - Turquie et Italie

Une nouvelle fois, la Vodka Brésilienne

Trois Prints qui jouent indirectement sur le Christ, le christianisme étant la religion dominante de l'Amérique Latine




Le Christ noir et le Chirst en femme, une campagne nouvelle, choc qui n'est pas passée inaperçue


Jesus CONTRE le Sida (une campagne qui s'ancre dans un climat délicat où la position du christianisme vis à vis du préservatif reste ambiguë avec les récentes déclarations du pape)


Jesus, qui promeut le tourisme




Marie et Jesus noirs - Une utilisation de Jesus très détournée




Chaque symbole est utilisé par la publicité, ici le coeur


1999, Diesel sort cette campagne qui insère Jesus dans une soucoupe volante - Scandale




Les vitraux (Quand je dis que tout est utilisé c'est vraiment TOUT) et Jesus... mort.


Marie qui promeut... le shopping




Une nouvelle fois les vitraux, cette fois ci pour une campagne qui joue sur le décalage pour interpeller


Jesus qui promeut des chaussures, une campagne bien faite




Jesus en statue, Jesus en travaux




Jesus surfe ! Et Jesus père Noël.


On l'a vu dans cet article, Jesus est partout dans la publicité. Il vend, il rassemble, il est commun à de nombreux annonceurs et est surtout un excellent moyen de rassembler derrière un même personnage. Cependant, on le voit une nouvelle fois, il est utilisé pour tout et n'importe quoi.  L'ensemble des signes propres au christianisme et spécifiquement à Jesus, sont utilisés : la croix, le cœur, Jesus, Marie, Jesus en femme, Jesus noir, le Christ Redempteur...  Parfois c'est franchement réussi et les campagnes ne soulèvent pas plus de critiques que ça, et d'autres fois c'est pas franchement de très bon goût et l'on se demande vraiment qu'est ce fait ce pauvre Jesus dans telle ou telle campagne...

David

6 commentaires:

  1. "d'autres fois c'est pas franchement de très bon goût et l'on se demande vraiment qu'est ce fait ce pauvre Jésus dans telle ou telle campagne"

    Clair!!
    On prends moins de risques vis à vis de Mahomet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les musulmans sont plus "touchés" et donc en France on évitent...

      Supprimer
    2. C'est une HONTE utiliser une image de Jésus pour montrer l'humilliation des brésiliens franchement c'est INADMISSIBLE le ou les personnes qui ont trafiquer cette photo ne l'emporteront pas au paradis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      Supprimer
    3. IL n'y a pas que les musulmans les plus touchés faut arreter de dire n'importe quoi Jesus ne vout appartient pas

      Supprimer
  2. Le principe de la passion du christ EST l'humiliation.
    Rien de bien ambitieux de la part de ces publicitaires...

    Se moquer avant qu'il dise "Père pardonne-leur" ça rend confus, mais le faire après y a plus de "-fus" qui tienne.

    RépondreSupprimer
  3. pourquoi tant de haine faites votre propre publicité avec une jolie prière d'amour et vendez la

    RépondreSupprimer