.

Publicité et Charia : tradition, respect et adaptation


Bonjour à tous, même si cet article date d'avril 2011, j'ai décidé de le remettre au goût du jour, suite au "scandale" Charlie Hebdo. Le journal satyrique a décidé de publier une "Une" polémique qui a entraîné de très nombreuses réactions. L'incendie criminel des bureaux de la rédaction n'a rien arrangé à l'affaire et à remis au goût du jour toutes les questions liées à la liberté de la presse, la liberté de religion et surtout l'humour religieux.


Avec cette actualité plutôt chargée, j'ai logiquement remis à jour cet article traitant de la charia dans la publicité, dans les pays du Moyen-Orient. La question de la couverture de Charlie Hebdo n'est pas l'objet de cet article, et par respect des lecteurs de ce blog, je ne l'ajoute pas au coeur de ce post.

Cependant, la liberté d'expression étant fondamentale, ceux qui veulent la retrouver peuvent le faire ici (Mais vu le tapage médiatique, il est rare de ne pas l'avoir vue). Il est évident que les possibles commentaires offensants seront modérés. Anyway, dans les pays où la Charia est mise en place, celle-ci influe sur toute la société, ce qui inclue évidemment la publicité. Nous nous attarderons sur l'Arabie Saoudite, où la Charia est particulièrement restrictive. Dans un pays où la police religieuse est présente et très forte, le travail d'un publicitaire est particulièrement encadré. Devant des lois très strictes : pas de femmes nues, pas de parties du corps dénudées, pas d'alcool, de drogues... les agences doivent s'adapter pour produire des affiches et films en accord avec les codes établis sous peine d'être tout simplement censurés.

Le cas H&M : démonstration de moeurs particulièrement stricts

Couvre ce sein que je ne saurais voir (Après - Avant)

La campagne estivale d'H&M a été un évènement en Occident puisqu'elle faisait appel à une guest de star : Gisele Bundchen. Le Top brésilien, au nom le plus allemand au monde, était particulièrement attendu après sa grossesse et fut saluée par tous pour sa ligne impeccable.

Au Proche-Orient, c'est une autre histoire. La campagne a été un vrai tollé pour la marque. La cause ? Gisèle ! Trop déshabillée, elle ne peut pas être présente dans des pays où la loi islamique est particulièrement forte.

Et c'est grâce à cette campagne que l'on a pu voir une ouverture plus ou moins large des pays du Golfe Persique. Du côté de Dubaï, pas trop de problèmes, l'ouverture à l'Occident est tellement forte que le pays mute idéologiquement et se libéralise. Mais du côté des plus radicaux, la marque suédoise n'a pas eu d'autres choix que de modifier sa campagne.


Egalement censurée au Koweit

Gisele pour H&M - 2011 - Hop, on se r'habille



Même l'épaule est trop dénudée (Merci What did Bill Think)


Avant - Après 

L'arme ultime : le feutre

La censure passe aussi par des solutions plus simples que Photoshop, comme le feutre noir. Prenez un magazine, un feutre et gribouillez les zones dites "sensibles". Solution plus artisanale, moins discrète mais bien présente.


Vogue en Arabie-Saoudite

Dior - Kate Moss "Stabiloté" 

Versace - Demi Moore... subitement en dalmatien

Rihanna, Reb'l Fleur se rhabille (Koweit)

Ici, la nudité est volontairement gribouillée

Une utilisation ludique des codes du pays. Mais un peu glauque.

Les diktats de la loi, dans tous les domaines

Katy Perry est aussi contrainte de se couvrir

Les précédents exemples illustrent parfaitement, la force de la police religieuse. Dans les pays radicaux, aucun document ne peut être publié sans la vérification de cette police. Résultat, pratiquement toutes les photos (publicitaires ou non) sont modifiées et se plient à la règle.


Mariah Carey, au top de sa forme et de sa ligne ? Censurée


Mariah Caniche ? Censurée


Mariah Cruche ? Censurée


Mariah Cucu ? Censurée


Mariah Glitter ? Censurée

Mariah troque son Bikini contre une Combi Photoshop

Mariah Album ? Censurée 


Mariah "Oh il est trop mignon ce chaton" ? Censurée ! 

Toutes ces photos de Mariah Carey (Qui vraisemblablement a eu du succès là bas) montrent bien le pouvoir de la retouche sur photo, qui est véritablement au coeur de tous les types de communication :


Magazine T3 publié en Occident et retouché en Orient


Scoubidou lui même voit ses acolytes féminines modifiées

Vous pourrez voir des publicités contre le tabac. Mais jamais l'acte de fumer

Impuissance certes, mais personne ne fume la cigarette

      
La femme est voilée dans toutes les publicités "made in Arabie Saoudite"

L'homme n'est pas en reste puisqu'on lui supprime toute image de plaisir ou de désir en particulier par les yeux . Résultat, on floute, on bouche, on colmate les orifices visuels.

Les yeux brouillés car trop désireux de manger cette chips


Les yeux fermés, une nouvelle fois car le désir est trop fort

Les codes même dans la vidéo

Autant de restrictions sont plus que difficiles pour les agences. Même les spots sont retouchés et décortiqués pour qu'aucun organe ne soit signe de désir, qu'aucune femme ne se dénude etc...

A l'image de cette publicité pour Kraft. Dans la même vidéo on peut voir l'original paru dans la majorité des pays orientaux sans grand souci. Puis le même spot retouché pour l'Arabie Saoudite.

Impressionnant hein ? Greffage de voile

Au contraire, ce spot a tout de suite été censuré... 

Pour conclure, on peut voir qu'au Proche Orient et dans les pays les plus conservateurs, la police religieuse est plus que jamais présente et active. Tous les thèmes passent pour tous les supports. Jamais, un homme ne doit fumer ou boire, jamais une femme doit être dénudée, jamais une femme doit être cheveux aux vents (à l'exception des publicités adaptées venant de l'étranger) etc...

A l'heure où en France, la question de la Burqa est de première importance et le scandale Charline Hebdo particulièrement fort, il est important de se rendre compte que dans les pays les plus conservateurs, la censure reste de première importance au grand dam de nombreux annonceurs.

David

8 commentaires:

  1. Abel Carballiño12 avr. 2011 à 23:18:00

    Extraordinaire. Je n'y avais pas pensé. Toujours si original. Marci, David.

    RépondreSupprimer
  2. J'aime bien cet article, il est très interressant mais j'aimerais bien avoir ton avis, qui trouve tu de bizarre : l'Arabie Saoudite qui censure des gens (trop) dénudés parfois en excès ou l'Occident qui dénude toutes les femmes et qui les transforment en objet. Je préfère la première idée même si quelques fois c'est abusé au moins c'est ... comment dire, c'est logique.

    Je trouve injuste par exemple qu'on autorise les filles à s'habiller aussi... à ne pas s'habiller (parce qu'une jupe transparente j'apelle pas ça s'habiller) et qu'on interdise à certaines musulmanes de mettre la burqua.
    Je ne dis pas que je suis d'accord avec la burqua(loin de la) mais je trouve que cet etat d'esprit, que cette nouvelle loi et injuste.

    Ne pense pas que je suis en train de te critiquer, je donne juste mon opinion et j'aimerais que tu en fasses autant pour que tu essaie de m'expliquer ton point de vue. J'attends ta réponse avec impatience.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi ce que j'en dis c'est qu'on Occident on laisse le choix à la femme de s'habiller ou de se déshabiller comme elle veut (bien sûr je ne parle pas d'exhibitionnisme punis par la loi). En Arabie Saoudite, le seul fait de vouloir mettre un mini short parce qu'il fait trop chaud est interdit. Je caricature mais c'est un fait. Le choix, c'est toujours ce qui importe. La censure n'est jamais positive.

      Supprimer
  3. Merci encore une fois pour cet article de qualité et surtout : merci d'avoir créer Photoshop !

    (Au passage j'adore la photo avec Mariah et son chat -> il devient obèse d'un seul coup, le pauvre...

    RépondreSupprimer
  4. Bravo une fois de plus David pour cette selection!

    RépondreSupprimer
  5. CETTE EVOLUTION EST TOTALEMENT PERVERSE ET RETROGRADE ... CELA TIENT DE LA MALTRAITANCE DE LA GENTE FEMININE ... COMMENT PEUX T'ON ACCEPTER CETTE DENATURALISATION (POUR RAPPEL : DIEU N'A JAMAIS RIEN ECRIT... SEULS DES MANIPULATEURS EN SONT AUTEURS ... )

    RépondreSupprimer
  6. Hého! Attention au sexisme!! Une femme a encore d'autres qualités que de gros seins et de longues jambes!

    RépondreSupprimer