.

Vers une génération d'affiches 2.0 ?


Tout le monde en 2011 a largement compris le rôle et l'importance d'internet dans la publicité. L'internet comme "société parallèle" semble plus que jamais réaliste et les différents annonceurs veulent tous leur part du gâteau. En 10 ans, la publicité a évolué de manière spectaculaire. Bannières, présence sur les réseaux, sites spécialisés, sites généralistes autant d'éléments qui prennent de plus en plus de place dans les budgets annonceurs et permettent à la publicité de se renouveler.



Oui mais voilà, on peut alors se poser une question : Est-ce que Internet permet une véritable transformation des supports publicitaires ? Est-ce que l'on va voir la fin de l'affichage ? L'affichage en particulier puisque celui-ci connait de profondes modifications et fait face à une législation en constante évolution. Dernier exemple en date : la prochaine fin du 4X3 dans Paris Intra-Muros.

Et devant autant de changements, on peut voir que l'affichage s'adapte, ou du moins essaie de s'adapter. Les annonceurs utilisent de plus en plus les phénomènes du Web et les insèrent dans les affiches. Ce que l'on va voir dans ce court article.


Le QR Code

Des débuts pas forcément très esthétiques

Si il y a bien UN élément qui permet à l'affichage de prendre une bouffée d'air c'est le QR Code. Ce code qui se présente sous la forme d'un carré permet, une fois photographié par un téléphone, d'être redirigé sur un site web ou une vidéo. Arrivé du Japon, il a tout de suite séduit les annonceurs nippons(Puisque le pays est le premier en innovations mobiles et en taux d'équipement de mobiles par individu) et mis un peu plus de temps à s'imposer en Europe et en Amérique.

QR Code - Walt Disney Japan

Fort du succès nippon, certains annonceurs osent en Europe jouer sur le QR Code, d'abord avec des affiches pas super belles, puis progressivement avec des affiches transformant le QR Code. Il n'est plus un élément à intégrer par défaut, mais un élément personnalisable à souhait. Le secteur du Luxe ose et se fait vecteur de cette innovation.



Le QR Code "Par défaut" - Intégré à l'affiche de manière brute



Où sa place fait même un peu (beaucoup) tâche



Central Park et Skyone - Le QR Code s'insère cette fois-ci comme élément central de l'affiche


Avec élégance pour Coca Cola

Progressivement, le QR Code s'impose et devient dès lors personnalisable. Il devient une innovation à ne pas négliger et permet à l'affichage d'évoluer. On retrouve en tête, Louis Vuitton qui en partenariat avec l'article japonais Takashi Murakami (que vous connaissez pour ça) personnalise son QR Code à l’extrême.
De nombreux annonceurs prennent conscience du potentiel du QR Code et on le voit de plus en plus beau et soigné.

Le QR Code en question designé par Murakami

QR Code de Marc Jacobs designé par Takashi Murakami 

Autre QR Code de Vuitton, à l'occasion des 1,5 millions de fans sur Facebook

Dom Perignon et ses QR Code Blasons personnalisés



Dans ces deux cas, le QR Code se colore et s'insère mieux - Personnalisation

Le QR Code est alors de plus en plus présent dans l'affiche et n'est plus un vulgaire carré anecdotique. Il passe au coeur de l'affiche. L'affiche finale devient alors belle et très fonctionnelle. (Et le QR Code lui peut rester moche)



L'importance des liens en référence à Facebook et le mariage QR Code X Histoire  



Des affiches parues en 2010, qui combine à la perfection QR Code et poids de l'histoire




Music Master - 2010



La puissance du QR Code au sein d'une mosaïque d'images


Le QR Code collé sur la fesse 

La GROSSE opération de Calvin Klein, "Get In Uncensored" 
QR Code géant en plein New-York

Facebook et Twitter

Comme un clin d'oeil, de nombreux annonceurs misent également sur Twitter et Facebook pour leurs affiches. Ils peuvent montrer qu'ils sont connectés et "à la page", l'affichage prend alors un rôle dedouble promotion en faisant référence aux réseaux.


Wonderbra, qui utilise Facebook pour ses soutiens-gorge magiques 


LA campagne estivale de l'année dernière qui a particulièrement plu - Facebook


L’hôpital de Boston qui vous prend aux tripes

La salle de gym et la petite image de profil qui se doit parfaite


Même les associations humanitaires, utilisent les réseaux sociaux dans l'affiche. Comme ils y sont particulièrement présents, il y a un ancrage entre présence et représentation.



La dernière campagne de MSF avec promotion du compte Twitter



Et le rapprochement entre données personnelles et Facebook 


La petite image de Twitter 




L'utilisation de Twitter dans l'affichage par des petites opé - Ici pour Whole Foods


Avril 2012 : Domino's utilise Twitter

Les autres réseaux

L'affichage prend également en compte les autres réseaux et sites internet : Youtube, Skype, Messenger, Google... Anecdotiques, ces affiches permettent un certain clin d'oeil avec le consommateur.

La suite de la campagne avec Youtube


Et Skype - Vintage X Modernité

Détournement de Google



Pour CVV


Un bon moyen pour dénoncer 

"You are not Alone" - Pas assez gros pour moi

Dénoncer encore

Finir avec une note plus légère - Messenger


Pour conclure, il est sûr et certain qu'aujourd'hui l'avenir de la publicité est totalement lié à Internet. (Je ne vous apprend rien) mais à la question : Peut-il mettre l'affichage en danger ? Il faut nuancer.
Il semble évident que l'affiche ne disparaîtra JAMAIS, mais face aux législations et à internet, elleévolue cependant. A la question : Évolue t'elle à la baisse ? La réponse peut être affirmative si elle n'innove pas d'urgence.

MAIS comme on le voit dans cet article, il y a maintenant une sorte de mariage entre internet et l'affiche. Les QR Codes sont véritablement LE moyen actuel qui permet à l'affiche d'être en relation directe avec Internet sans être effacée. Et qui peut lui permettre d'évoluer à la hausse sans décliner.

Les réseaux sociaux et les QR Codes sont alors publicitairement plus qu'attractifs et représentent pour l'affiche, un moyen d'évoluer et de se mettre constamment à la page.

David

8 commentaires:

  1. J'ai trouvé celle de Wonderbra intéressante !
    Celle de Coca est pas mal non plus.

    RépondreSupprimer
  2. Fantastique dossier, comme d'hab. J'en pensais pas qu'il y en avais autant de pubs 2.0...

    RépondreSupprimer
  3. Encore une tip top sélection c'est clair !
    Ca fait du bien de temps en temps un topo sur tout ce qui se fait.

    Je complèterai juste avec : la dernière campagne d'affichage de Pages Jaunes pour son appli iPhone, basée sur la réalité augmentée. Introuvable sur le web pour le moment apparemment, mais elle est dans le dernier Stratégies ! ; )

    RépondreSupprimer
  4. Justement j'ai voulu la mettre ! Mais comme tu le dit si bien, je l'ai pas trouvé sur le net :/

    RépondreSupprimer
  5. Il faut scanner le dernier Stratégies et tu seras le 1er à la mettre en ligne ! ; )

    RépondreSupprimer
  6. Que pensez-vous de l'application U Snap lancée par JC Decaux à la fin de l'année 2010 ? http://bit.ly/eDoDRv

    Le principe en soit est le même que le QR Code, cependant cette application me semble plus pratique et plus fonctionnelle. Vous ne trouvez pas ?

    RépondreSupprimer
  7. C'était une des grandes nouveautés fin 2010. Je pense que le fait qu'elle soit lancée par un réseau privé lui donnera peut être un rayonnement moins international. Mais en France, cela participe à l'extension des affiches dites 2.0 :)

    RépondreSupprimer
  8. Et que fait on de la vie, la vraie , celle ou le contact humain est réel et non pas derrière un écran ?
    Les campagnes publicitaires actuelles mette en avant cette dimension trop vite oubliée dans un monde surconnecté.

    Retrouvez l'article d'analyse d'un étudiant en communication concernant cette tendance:

    http://www.keskiscpass.com/wordpress/?p=9763

    RépondreSupprimer