.

Dix ans de Grands Prix au festival de publicité de Cannes


En ce moment le gros évènement, c'est le festival de publicité de Cannes. Crée en 1954, il succède au festival international du film de Cannes et anime depuis plus de 50 ans la croisette pendant tout le mois de juin. Dans cet article, nous allons revenir sur les dix dernières années du festival. Etant donné que les catégories n'ont cessé de se multiplier, nous allons nous concentrer sur la catégorie "Press" et "Film" qui permet d'être en adéquation avec la ligne éditoriale du site.


 De surcroît, nous n'allons garder que les "Grands Prix" distinctions les plus élevées, qui dominent les Lions d'Or, d'Argent, de Bronze et pour finir les nominations.

2010 : Brésil et mousse

Lady Gaga majoritairement "composée" de Cyndi Lauper

L'année dernière, l'agence Almap BBDO (Rio de Janeiro) remporta le grand prix catégorie "Presse" avec des publicités créés pour le magazine "Billboard". Pour se faire, l'agence a eu l'idée de reprendre les "grandes figures de la musique contemporaines" (Remarquez mes guillemets) et de les pixeliser. Ces pixels de quatre couleurs différentes forment le portrait de l'artiste accompagné de ses principales inspirations et composantes.

Ainsi, Britney Spears est au 3/4 du copié collé de Madonna avec 1/4 de paparrazis. Marilyn Manson est lui composé de Ozzy Osbourne, Kiss, The Cure mais en particulier de.... Cher.



 

Bono est l'incarnation de Mère Théresa et Amy Winehouse celle de Sid Vicious.






Côté film, c'est le TRIOMPHE de Old Spice et de l'agence Wieden+Kennedy. Les deux s'imposent avec ce monument publicitaire qui a rencontré un succès incroyable et a permis à la marques de redresser ses ventes de manière significative. Du côté des Outdoor, c'est Diesel qui rafle la mise avec "BE Stupid".

"I'm on a horse"

2009 : Fred et Farid se la joue animal

Wrangler - We are animals

L'année 2009 signe la victoire d'une agence française, puisqu'il s'agit de "Fred et Farid". Même si aujourd'hui elle est composée de nouvelles entités : Furious Monkeys, Hello Sunshine et Eddi & Son, à l'époque l'agence est très jeune puisqu'elle n'a que trois ans (Elle a été créée en 2006). Ce trophée récompense ainsi un travail à l’exécution particulièrement soignée qui émane d'une agence jeune qui s'affirme avant tout comme une agence créative.





"We are animals" - Insight novateur




Un univers très sombre, nocturne et ténébreux


Je vous rappelle que l'on vend ces Jeans

Quelques mois plus tard, la seconde campagne de Wrangler se voudra elle aussi très esthétique mais concentrée autour de la couleur rouge et du sang. A voir ici.

Phillips

Côté film, l'agence DDB Amsterdam remporte le Graal avec ce spot interactif. Moyen bof


2008 : Energizer et l'enfance



En 2008, le jury récompense une campagne résolument tournée vers l'humour. Réalisée par DDB, elle est efficace et très bien exécutée. La signature : "Ne laissez jamais leurs jouets mourir" est en parfait ancrage avec l'image du sale gosse et franchement ça fonctionne !


Le cliché du sale gosse marche toujours


Surtout quand les situations sont réalistes 


Délicieuse enfance

Question film, deux vainqueurs dont un monument publicitaire : le gorille de Cadbury. Décalé mais néanmoins très puissant, ce spot est pour moi un must de création. Même si l'idée elle est toute bête.


Mythique


Ce deuxième spot de Mccann Erickson pour Xbox remporte aussi le prix. Bof


2007 : La défaite de la tâche

Tide - "Soy Sauce doesn't stand a Chance"

Lors du festival de cannes de 2007, le jury vote en faveur d'une campagne qui joue sur l’esthétisme et les valeurs du rassemblement. Créée par Saatchi & Saatchi, cette campagne inspire aujourd'hui beaucoup de marques


Saatchi & Saatchi pour Tide

"Ketchup doesn't stand a Chance"


A l'instar des affiches, le Grand Prix "film" de 2007 est lui resté dans les annales. Crée par Ogilvy pour Dove, "Evolution" est connu de tous et largement apprécié.

Dove - "Evolution"


2006 c'est ludique

Sans doute l'un de mes prints préféré, celui de l'agence FCB Johannesburg. Crée pour Lego, il est minimaliste au possible mais surtout particulièrement intelligent. Un beau print pour une récompense méritée.

Pour les films, la victoire revient à Guiness et BBDO et cet excellent clip aussi bien réalisé que bien pensé. Sans doute l'un de mes préférés avec celui de Cadbury.

Savoir attendre


2005 : Les mots


Les premiers fans des Sex-Pistols

L'année 2005 voit le sacre de TBWA avec une campagne destinée à la maison de disque EMI. Inventif, il met en avant les mots et caractéristiques de chaque groupes ou artistes. Il est l'initiateur de toutes les futures affiches ou le mot est central.


La transpiration de Snoop Dog

Le coeur d'Iggy Pop

Les doigts de Keith Richards

Les cordes vocales de Joe Cockers

A l'opposé du Rock et de l'ambiance "dark" de ces prints, le Grand Prix du film revient en 2005 à Wieden+Kennedy pour son travail pour Honda. "Grrr" est un petit bijou d'animation.

"Grrr"


2004 : L'humour toujours

"Petite mais robuste"

Un print seulement, cette fois-ci qui émane de DDB. Résolument tourné vers l'humour ,ce print confirme l'axe créatif de Volkswagen basé sur le décalé (politiquement correct) plutôt que sur les traditionnels caractéristiques de toutes les pubs automobiles.

Côté spot, c'est TBWA qui rafle la mise (un an après sa précédente victoire, cf en dessous) avec Playstation de nouveau. Un spot à l'ambiance particulière. 

Mountain


2003 : Le Gore contre l'émotion


Miam miam

Une nouvelle fois, qu'un seul print, mais quel print ! Créé par TBWA, on y voit un accouchement retardé (le moins que l'on puisse dire pour promouvoir la PS2. Institution publicitaire aujourd'hui, ce print avait fait grand bruit et inspiré la firme polonaise du groupe


Cette fois-ci un homme et l'accouchement d'une idée - Glam

Alors que l'affichage est plutôt... voilà. Le spot lui est une perle humoristique révélatrice de l'ADN d'Ikea. Je vous laisse regarder. L'agence qui a crée ce spot est Crispin Porter + Bogusky.

Vous êtes fou, les lampes n'ont pas de sentiments !


2002 : C'est sexy sur le papier


Club - Saatchi

L'année 2002 est résolument tournée vers le sexe. Des prints implicitement explicites pondus par Saatch & Saatchi. Une démonstration dans le genre "C'est toi qui a l'esprit mal tourné va"


Club - Saatchi

Oui c'est pas super fin mais bon

Les affichages ne cassent pas trois pattes à un canard mais le spot lui est bien fait. Wieden+Kennedy crée "Tag" pour Nike, un grand chat au milieu de la ville

"Tag"

2001 : Diesel et la Fox réinventent les codes




"African Expedition to explore unknown Europe by Foot"

En 2001, Diesel et DDB remportent le Grand Prix avec une campagne particulièrement bien faite. Utilisant des mannequins exclusivement noirs, la marque bouscule les codes en ajoutant de faux articles de presse où l'Europe rencontre les problèmes du continent africain. L'Europe devient alors le centre des articles de presse pour des situations qui n'ont alors lieu qu'en Afrique : trop grand nombre de naissance, industrie du tabac florissante, paludisme.... Une belle campagne qui nous laisse songeur quand au type de problèmes que peut rencontrer chaque continent.


"European developing countries targeted by African tobacco industry"


Des très beaux prints vantant presque toute la collection sur fond de "African Daily"


"Development assistance scandal"



"We are treated worse than animal"

"African hostages free after being held for 148 days by Californian rebels"


"Europe is back in the Freeze"


"Birthrate boom in Italie and Spain. Europe set back even further"


"AU agrees on financial aid to Europe"


"European developing countries targeted by African Tobacco industry" 




"Giant health program to fight European flu"

Côté spot, la Fox remporte le Grand Prix avec quatre spots de Cliff Freeman & Partners. Complètement décalés, ils sont réussis et restent des "classiques" du genre. La beauté des sports régionaux...

Version Turquie (Merci Culture Pub)


Version Chine


Version Russie


Version Inde


2000 : Mousse au pays du minimalisme



Au détour d'une automobile et d'une guitare

En 2000, Stella Artois remporte le Grand Prix pour son travail avec l'agence Lowe. La capsule se trouve centrale au milieu d'affiches où l’esthétisme et le minimalisme sont rois. Le code de la bière est comme réinventé.



Chaise contre radio

On ouvre avec ce qu'on a sous la main pour une Stella. Résultat, tout y passe et s'abîme. Une idée toute simple très bien exécutée. Il est intéressant de noter la différence entre 11 ans de création ;)




Piagio et table en verre


Côté spot, c'est le plus que mythique "WASSSSSSSSSUP" qui rafle la mise. DDB Chicago fait le pari de l'humour un peu potache et remporte un succès d'une rare puissance.

"WASSUP ?!"


Avec ce dossier, il est intéressant de voir que tous les Grands Prix "film" sont aujourd'hui presque tous des monuments publicitaires. Monuments oui, mais pas forcément qu'auprès des pro et amateurs du domaine. Des spots pour Cadbury ou Budweiser sont d'énormes succès populaires qui permettent aux marques de connaitre une grande notoriété et d'entretenir leur capital affectif.


Les affiches connaissent une moins forte notoriété, mais reste néanmoins les témoins d'une évolution des styles et des techniques. Le Festival de Cannes de la publicité est la plus haute cérémonie publicitaire qui existe, et vous en avez maintenant un échantillon !

David

2 commentaires:

  1. Et voila, une fois de plus un article bien détaillé, complet et attractif.
    Hate de connaitre le palmarès de cette année.

    En sachant qu'un jour, un article sera consacré à tes grands succès publicitaires ;)

    RépondreSupprimer