.

Même en crise, la Publicité aime l'argent


L'argent n'a pas d'odeur et ne dors jamais. En cet été 2011 on peut aussi dire qu'il ne part pas non plus en vacances. Frappés de plein fouet parce qu'il semble être une "crise de la dette" à plus ou moins long terme, j'ai trouvé intéressant de faire un article totalement lié à... l'argent.


Agences de notation, dettes, intervention, mercantilisme, versatilité, rebond, rechute, rouge, vert, rouge, plus, moins... autant de mots qui ne cessent de ressortir dans les médias français et qui sont tous liés à la même chose : le pognon. En même temps, vous vous voyez placer le mot "versatile" aussi facilement ? Moi aussi je sauterai sur l'occasion. (En plus ça fait cultivé)

Et dans la publicité, si il y a bien quelque chose qui est aussi au coeur de toutes les discussions c'est justement l'argent. Alors ni une, ni deux, voilà un petit article (petit étant un euphémisme vous vous doutez bien) lié à la monnaie.

Ton faciès vaut de l'or

2008, Euro RSCG - Le don par le billet


Les billets sont une source inépuisable d'inspiration. Reconnaissables par tous, ils permettent à de nombreux secteurs (en particulier bancaire) de jouer sur la convoitise, le gain et l'idée de récompense. La plupart du temps, les billets sont bien pratiques puisqu'ils permettent aux agences d'y amener l'humour.






2002 et 2007, Finlande et Brésil (Queen Elizabeth Pregnant ?)




2002, Sampo Bank, Finlande 

Les portraits des divers personnages sont détournés, retouchés, découpés etc... pour devenir bien moins conventionnels. 


2008, Euro RSCG - "Aidez les à survivre cet hiver"

2008, Euro RSCG - 50 Dollars pour tout changer

2005, Agence Giovanni, Brésil - Dollar

2005, Agence Giovanni, Brésil - Livre Sterling

2005, Agence Giovanni, Brésil - Peso

Les personnalités liées aux billets sont presque tout le temps détournées et deviennent des personnes récurrents dans ce type de campagne.

Lincoln, trop rapide - 2003 - Régie publicitaire de Western Union

Même phénomène au Moyen-Orient - 2003 


Et en Angleterre - 2003 - Régie publicitaire de Western Union 


Lincoln en Inde - 2004


Gandhi en Amérique - 2004

Elizabeth au Moyen-Orient - 2004 

Une petite amourette de 5 dollars - 2009 - Mumbai


Le Rouge Passion de quelques Yuans


Mumbai - 2009 - Les couples envahissent les billets pour Union Park

2009 - Agence Fischer Portugal - Le Rouble

Le journal économique au plus près de la matière


Economicà - Deutsche Mark

Les Pesos d'Ernesto n'y échappent pas 



2010, Euro RSCG - L'argent pas si gentil que ça


L'argent ne connait pas les soldes.... - Jung Von Matt - 2008

2008- The Classic Partnership - Transfert d'argent

Fiat et l'utilitaire au service de l'euro - 2009

2009 - Léo Burnett

Une très belle campagne de Léo Burnett pour Fiat - 2009 

"Our job is to build your business" - Fiat 

Une campagne tout en longueur pour Mercedes 

Origami et billets : le mariage parfait

Au delà du fait de détourner les différentes effigies des billets, les publicitaires du monde entier se sont amusés à jouer sur le pliage. Un billet étant avant tout du papier, il semble logique que cette idée plaise et marche. Cependant, comme une idée qui marche est souvent copiée, vous allez voir que de nombreuses affiches qui reprennent le même principe et qui arrivent à gagner des prix malgré tout !


2008, le début de l'Origami par l'agence DCS

Banco Matone - 2008

Brésil - 2008 - Les Reals origamés



2008 - Agence Fabra Quinteiro Comunicacoes - Quintessence de l'origami




2008 - Gros plan pour Léo Burnett



Repris ensuite par MC Saatchi en 2010 et récompensé à Cannes 




2008 : Léo Burnett / 2010 : MC Saatchi 


Avec ce petit article, on voit bien que la publicité aime l'idée du détournement monétaire. Aussi bien désirés que dépensés, ces billets sont de fort référents pour toute population, ce qui explique en partie le succès de la majorité de ces campagnes. De surcroît quand elles sont tournées vers l'humour. 

David

Aucun commentaire:

Un Commentaire ? Un avis ?