.

Et si la danse était la tendance publicitaire du moment ?


En cette rentrée publicitaire, il semble que nous assistions à un renouveau publicitaire de la danse. Longtemps utilisée, elle est particulièrement présente ces temps-ci dans des campagnes d'annonceurs issus des domaines du luxe, de la grande distribution, des transporteurs etc...


A la fois poétique et esthétique, elle est un bon moyen de faire passer le message en douceur avec beaucoup d'élégance et de style. Qu'elle soit classique, urbaine, rythmée ou particulièrement lente, on la retrouve de plus en plus... à se demander si elle n'est pas LA véritable tendance publicitaire du moment.

Le chorégraphe se trouvant ainsi au coeur d'une réflexion, on peut même se questionner sur le fait que celui-ci devienne une icône publicitaire à part entière. Décryptage en 10 campagnes.

Asos - Street, Urbain, Hip Hop



"The Urban Tour"

Commençons par Asos et sa dernière campagne digitale. Mastodonte de la vente en ligne, la marque a créé un spot utilisant la danse de rue à son paroxysme. Plus de 4 minutes de spectacle pour promouvoir son "Urban Tour" et dévoiler toute la beauté de la danse de rue. Un contenu de type éditorial qui représente un premier pas vers un storytelling engagé, de la part d'une marque particulièrement appréciée. Un audacieux mélange entre street, danse et mode.

Cartier, le luxe autour d'une valse

Autre marque, autre domaine, autre type de danse puisque nous passons maintenant à Cartier et à son dernier parfum "Baiser Volé". Pour promouvoir cette nouvelle fragrance, la marque a créé une campagne sans grande prise de risque, mais parfaitement réalisée. Tournée au Grand Palais, on y retrouve une valse où élégance et raffinement se mêlent pour une promotion réussie. Une campagne qui colle aux codes de la marque et au caractère parfois guindé du luxe.

"Baiser Volé" - Grand Palais - Septembre 2011

Lanvin, du Raggaeton qui bouleverse les codes

Du côté de Lanvin, on n'hésite pas à bouleverser les codes "traditionnels" du luxe en faisant appel à un artiste bien connu des clubs du monde entier : Pitbull. Déjà abordé dans cet article, cette campagne reste selon moi, un des moments forts de cette rentrée publicitaire. En rupture complète avec les codes classiques du luxe, cette campagne a le mérite d'oser mêler une danse "populaire" à une marque pourtant au paroxysme de la bourgeoisie.

Lanvin - Août 2011

Un spot qui fait écho à celui-ci, paru pour féliciter les Fashionnistas du monde entier lors de la dernière Fashion Week New-Yorkaise


Jean-Paul Gaultier, quand Flamenco rime avec "Kokorico"

Autre défi créatif, la dernière campagne de Jean-Paul Gaultier parue pour la promotion de son parfum "Kokorico". Subtilement saupoudré d'Ibérisme, ce parfum est l'occasion pour la maison Gaultier de créer un spot délirant et original. Contrairement à la classique valse ou au très osé Raggaeton, Jean-Paul Gaultier mise tout sur le Flamenco. Typiquement espagnole, cette danse symbolise à merveille l'ADN de "Kokorico" et permet à une danse peu pratiquée de se faire une confortable place médiatique.

Kokorico - Un parfum à l'Ibérisme prononcé

Air France, entre poésie et danse classique
Autre domaine de consommation cette fois-ci, celui des transporteurs avec le dernier spot d'Air France. Réalisé par BETC Euro RSCG, ce film est incroyablement simple mais étonnement efficace. Réalisé par Angelin Preljocal, on y retrouve les deux danseurs Benjamin Millepied et Virginie Caussin. Cette métaphore poétique permet à Air France de continuer à miser sur sa traditionnelle combinaison : esthétisme x simplicité x raffinement. Une très belle campagne, où la danse se veut noble et classique.

Faire du ciel , le plus bel endroit de la Terre

Yves Saint-Laurent, la rue au service du classique

Autre campagne mais même danseur, la dernière réalisation d'Yves Saint-Laurent pour l'Homme Libre. Afin de promouvoir sa fragrance, Yves Saint-Laurent réinvente l'homme libre qui se veut mélange entre la rue et le classique. Un mix, incarné de nouveau par Benjamin Millepied, chorégraphe de Black Swan et danseur hors-pair.

L'Homme Libre dans les rues de New-York

Prada : Sophistication et séduction

Toujours dans le domaine du parfum et du luxe, on retrouve Prada pour "Prada Candy". Avec Léa Seydoux comme égérie, Prada promeut le combat musical où le Burlesque rencontre sophistication et provocation. Un combat dansant plutôt léger qui place la danse comme véritable arme de séduction massive.

"I don't care !"

LOV : Surréalisme et amour, la danse comme vecteur d'émotion


Du côté de Vanessa Bruno, on se dote enfin d'une identité digne de ce nom en s'offrant les services de Stefanie di Gusto pour la seconde fois consécutive. Le film se veut Lynchien, surréaliste, profond et se révèle terriblement efficace. Ici la danse se fait vecteur d'un mal-être, d’émotions, de tristesse, d’énervement... Une très belle exécution pour présenter une collection Automne-Hiver 2011-2012 avec talent.


LOV par Vanessa Bruno

Westfield 2011 : 100 ans de danse pour 100 ans de style



La grande distribution utilise également la danse, comme nous le montre le centre commercial Westfield 2011, qui pour sa grande ouverture a créé un film très ingénieux. On retrouve ainsi 100 ans de style au rythme de tous les styles de danse qui ont pu défiler. Charleston, Rock, Techno, Valse... tout y passe pendant 100 secondes. Un excellent moyen de réunir toutes les générations autour de la mode et de la danse.

Tous ces exemples nous montrent bien que la danse est sans doute LA tendance publicitaire de cette rentrée publicitaire. A un point tel que l'on peut se demander si le chorégraphe n'est pas lui aussi une icône publicitaire, au même titre que Benjamin Millepied, présent dans deux campagnes très différentes mais particulièrement réussies. Ces différents spots sont efficaces et permettent à l'individu d'admirer les différents styles de danse : Flamenco, Raggaeton, Valse, Hip-Hop... au service de la publicité.
Un art au service de l'autre ? La question reste entière

Ajout Lecteur - Chloé et l'Opéra


Janie Taylor for Chloé 


Comme nous informe Formally Informal en commentaire, Chloé a également utilisé la danse en ce début d'année 2011 en faisant appel au ballet de New York. De la danse ultra classique pour une exécution réussie et esthétique comme prémice à cette tendance de rentrée.

Ajout Twitter - Chanel, entre cabaret et parade



Chanel, Shade Parade

Un Tweet à propos de cet article me fait rappeler que Chanel a en effet sorti une nouvelle campagne de promotion de ses vernis à ongles. Une promotion qui passe par la création d'une cabaret de... doigts. Une ré-utilisation de la danse, ludique et originale !

David

6 commentaires:

  1. Chouette article ! Je pense également que c'est la tendance du moment. Pour compléter, j'ajouterai également la vidéo "Janie Taylor for Chloé" qui présentait la collection printemps été 2011 avec la danseuse étoile du New York City Ballet : http://www.youtube.com/watch?v=cQ2MQ6XC044
    Julie

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, j'avais pas vu celui de la fashion week !

    RépondreSupprimer
  3. @formallyinformal : C'est ajouté ! Merci beaucoup
    @Buzz2luxe : ;)

    RépondreSupprimer
  4. Je pense aussi aux pubs Lipton avec Hugh Jackman, bien qu'elles ne fassent pas partie des pubs de la rentrée.

    RépondreSupprimer
  5. Je trouve vraiment que cette rentrée est très basée sur la danse surtout en ce qui concerne les parfums et produits de luxe. Le mouvement Black Swan qui arrive un peu tard... Sans doute !

    RépondreSupprimer