.

Quand la publicité est le reflet de votre personnalité



Article spécial puisque aujourd'hui, le site accueille pas moins... de 12 invités ! 12 Bloggeurs/Twittos qui suivent de près ou de loin le blog, qui ont souvent donné des conseils très pertinents et qui trouvent toujours le mot juste pour agacer aider. Le dossier d'aujourd'hui sera communautaire mais toujours dédié à la publicité.


On l'a vu, le Français est de plus en plus publiphobe, à tel point que la créativité deviendrait presque le dernier moyen de lui faire aimer la publicité. Sauf que tous les jours, et ce n'est un secret pour personne, nous sommes exposés à des centaines de publicités, dont certaines nous influencent profondément.
Bon ou mauvais, chacun son point de vue, mais tout le monde trouve une publicité qui lui plaît, qui l'a marqué et qui a même pu impacter sa façon de penser. De mon côté, la publicité qui m'a particulièrement inspiré et frappé, est un spot issu d'une campagne pour la "Zurich Chamber Orchestra" d'Euro RSCG Switzerland. Un spot où l'émotion musicale est au coeur de la création. Et qui sera accompagné deux ans plus tard, d'affiches similaires.

Le dit spot - Great Emotions - Zurich Chamber Orchestra

Dès lors, il est intéressant de savoir quelles publicités ont pu taper dans l'oeil de nos douze bloggueurs. Pourquoi ces publicités les ont marqué, qu'ont elles provoqué chez eux etc... Douze invités qui ont bien voulu se prêter au jeu, dans ce dossier pas comme les autres.

Le Publigeekaire - @mathieuflex - Mathieu F

"Il en va des morceaux de musique, des films, comme des pubs : je n’arrive pas à choisir celui ou celle qui me plairait le plus. Je vais donc montrer trois publicités que j’aime pour différentes raisons. Audi : « Les Hommes ont une âme ». Cette pub française du début des années 90 me réjouit de part l’incroyable fossé qui nous sépare d’elle. A chaque fois, je me dis « Travaillons à retrouver l’impertinence d’une époque pourtant pas si lointaine ».

Audi - 1993 - DDB - Cliquez sur l'image pour voir la vidéo

Carlton Draught : « A big ad » : Quoi de mieux qu’une pub pour de la bière où des centaines de personnes s’agitent créativement sur fond de message littéral et sur le rythme de Carmina Burana de Carl Orff ? On dirait un message qui m’est adressé personnellement.

"A big ad"

Skittles : à peu près tous les spots produits pour la marque, parce que l’univers est taré, coloré, et qu’il me donne envie d’avoir ce genre d’idées.

"Taste the Rainbow !"

Je pourrais en écrire un livre entier, mais je vais laisser de la place pour les autres participants ;) – Et well done à David que j’ai connu au tout début, et qui a tellement bien suivi les conseils des gens autour de lui qu’il s’est fait une jolie place dans les blogosphère et twittosphère marketing."

LLLLITL - @LLLLITL - Matthieu E


"Drunk Valet"

"Pour festoyer comme il se doit les 2.000 followers du désormais célèbre AdTimes alias David, j'ai retenu cet ambient lié à la fête et aux états d'ivresse qu'elle peut parfois engendrer. Cette opération marketing a été mise en place par le resort Aurora & Boteco Ferraz au Brésil, pour sensibiliser sur le mauvais cocktail "Alcool et Conduite" (et ainsi retenir pour une nuit les clients ayant trop bu).

Le principe : mettre un voiturier ivre en charge de garer votre véhicule à votre arrivée, pour voir votre réaction. Vous assistez alors à cette scène ahurissante : un homme ivre prend le volant, qui plus est le volant de -votre- voiture. Les réactions sont donc unanimes (on l'espère), personne ne le laisse faire. C'est alors que le voiturier leur délivre ce message : "Ne laissez jamais une personne ivre prendre le volant. Même si cette personne, c'est vous."

Signée par Ogilvy Brésil, j'ai trouvé cette opération marketing excellente car elle met la cible (susceptible de repartir ivre) face à une scène qui la choque, ce qui la pousse à agir. Contrairement aux campagnes publicitaires classiques de la sécurité routière, ici le prospect est un véritable acteur, il sauve sûrement une vie (mais aussi sa voiture !).

Ce genre d'ambient est donc à mes yeux extrêmement efficace, car il permet de créer un véritable électrochoc chez le conducteur. Alors fêtons ces 2.000 followers comme il se doit : Champomy d'abord!"

Nicolas Bordas - @Nicolasbordas - Nicolas B


Think Different - Apple

"Mon film culte, si je dois vraiment n'en choisir qu'un, est le film de lancement de "Think different" en 1997, connu sous le titre "Genius". Il incarne ce à quoi je crois profondément : le pouvoir des idées. Il rend hommage non seulement à l'état d'esprit d'Apple, mais aussi à celui de toutes celles et ceux qui veulent changer les choses, et lutter contre la pensée unique, les idées reçues, les conventions de pensée, bref à tous les êtres "disruptifs", qui ont le courage d'assumer une rupture avec l'existant, pour innover afin de rendre le monde meilleur.

"N'apprenez plus à devenir une machine"

Parce que tu pourrais juger ma réponse paradoxalement "conventionnelle", pour ne pas dire "convenue", venant du Président en France de TBWA, l'agence d'Apple, je la complèterai par un deuxième film, Apple, moins connu, signé CLM/BBDO pour le lancement de McIntosh en Europe en 1985, qui vint en substitution du film légendaire américain signé Chiat Day "Big Brother "qui avait été utilisé en 1984 aux USA, mais qui n'était pas vraiment adapté un an plus tard, au moment où le McIntosh arrivait (enfin) en Europe… Ce film intitulé "le morse", met en scène un "insight" particulièrement fondé : "N'apprenez pas à devenir une machine, Apple a inventé McInstosh". Comment ne pas être sensible à ce message, quand, étudiant à l'époque, je prenais à l'ESSEC des cours de programmation en Fortran en COBOL, et en langage APL, au lieu d'apprendre des langues plus utiles comme le Chinois ou l'espagnol…"


Young Planneur - @Youngplanneur - Mathieu (Encore un !)


"Un de mes films publicitaires préférés :

The Economist - Kissinger

Une publicité pour The Economist qui date des années 90, avec le politologue Henri Kissinger.
Quand on fait un déplacement que ça soit en avion ou en train nous sommes amenés à côtoyer toutes sortes de personnes. Se présente à nous plusieurs solutions pour animer notre voyage : regarder un film, lire un livre, appeler l'hôtesse toutes les 10 minutes ou bien faire connaissance avec notre voisin. Mais qui est cette personne à côté de qui je vais passer quelques heures ? En l'occurrence ici, notre cher ami se retrouve à voyager aux côtés d'Henri Kissinger... Et ne pas passer pour un con à ce moment là, ce n'est pas évident. Si seulement il avait lu The Economist dans la salle d'embarquement...


Maintenant, à chaque fois que je prends l'avion je pense à cette publicité. Du coup, je prends toujours Les Echos avec moi pour ne pas passer pour un con au cas où Monsieur Kissinger viendrait s'assoir sur le siège d'à côté !"


ParisComLight - @ParisComLight - Julie N (Une femme !)

Allo Prevention Expulsion

"Quelques campagnes se bousculent à la porte : Toc toc toc, j'en prends une pour Allo Prévention Exclusion, qui emprunte un autre chemin que les sentiers de l'affichage, de la Presse Quotidienne Nationale ou encore de la télé.


Une préférence pour une campagne mêlant sensibilisation et activisme pour soutenir les personnes sujettes à l'expulsion. L'Abbé Pierre a fait imprimé des cartes-stickers (Cart'Com) invitant tout un chacun à coller le sticker dans les halls et autres endroits dits sensibles ou exposés (libre à nous de le coller ailleurs).
Une opération guérilla qui n'a pas eu la visibilité qu'elle méritait... mais dont le format a de l'avenir."

De la pub mais pas que - @Richardvs - Richard VS

1992 - Omo - Tutti Rikiki Maousse Costo

"Cette publicité Omo du début des années 90 marque l'avènement de la surenchère publicitaire avec les lessiviers. Le célèbre "lave plus blanc que blanc" de Persil (1959) est devenu un cas d'école figurant dans les cours de communication et de marketing (au moins en France).

L'occasion pour Coluche de dénoncer la rhétorique devenue comique des fabricants dans "La Publicité", un sketch de 1979. Sketchs ou pas, les années 90 et les campagnes Omo mettent en scène des singes dialoguant avec un langage bien à eux. Ce processus langagier permet d'évacuer l'argumentation nécessaire au fonctionnement d'une bonne publicité à l'époque (et donc le plus blanc que blanc) pour se focaliser uniquement sur le jeu des animaux. Le cap de l'adhésion du consommateur par l'argumentation à l'adhésion ludique vient d'être franchi."


Filmosaure - @Eowenn - Stéphanie V (Une autre femme !)

Nissan Juke - TBWA\Else

"Nissan a réussi à me faire rêver. Autant te le dire clairement : j'ai longtemps trouvé les pubs pour voiture particulièrement gonflantes. Trop masculines, trop lisses, toutes fades et identiques ; faisant l'apologie de la puissance et de la sécurité sur des grandes routes au cœur du désert.


Mais ce petit film me donne des frissons à tous les coups. Ce n'est plus un véhicule, mais une étincelle de vie qui réenchante la ville endormie à son passage, portée par la voix cristalline de Fredrika Stahl. "Twinkle Twinkle", désigne le scintillement d'une étoile : autrement dit ici le Crossover, qui parvient à se créer une identité distincte du Qashqai malgré la personnalité déjà très forte de celui-ci. Entre poussière d'étoiles, petit rat conducteur et feux d'artifices, ce spot made in TBWA\Else a quelque chose d'un conte de fées."


Culture Pub - @Culturepub et @Benjam1G - Benjamin G

Starbust - TBWA\Chiat\Day

"Personnellement j’ai un gros faible pour les pubs de la catégorie “snacks” dont la fameuse saga Skittles ou encore KitKat. Je te propose deux spots pour Starburst et pour Snickers qui me font poiler à chaque fois parce que j’adore ce style d’humour absurde complètement crétin. Si je devais choisir une saga dans sa globalité je dirais BudLight sans hésiter!"

Skittles - TBWA\Chiat\Day

Joe la Pompe - @Joelapompe - "Joe"


Fox Sports - TBWA\Chiat\Day - Cliquez sur l'image pour voir le spot

"Pas facile de n'en retenir qu'une ! Celle qui me revient tout de suite en mémoire à chaque fois que je pense "bonne pub" c'est cette série de spots pour FOX Sports. Parce qu'elle m'a fait beaucoup rire à l'époque, et qu'elle me fait encore beaucoup rire aujourd'hui. Un humour tout simple qui n'a pas pris une ride.


Mais surtout un humour qui n'est pas gratuit. L'approche est d'une intelligence remarquable. Et je déteste les pubs trop sérieuses. Quand on interrompt des programmes à la TV c'est la moindre des politesses de divertir ! Cette pub le fait à merveille.Voilà, en tout cas j'aurais bien aimé la faire !"


Les Archivistes - @Lesarchivistes - Neil T

Johnie Walker

"Pas de publicité emblématique, culte, vintage ou vue et revue pour ce petit exercice pour AdTimes.


J’ai préféré choisir un spot récent, qui montre que le branding est d’abord une histoire de positionnement avant de passer à la phase créative, et une composante de la marque toujours à remettre en perspective avec les évolutions de la société. Voici donc une vidéo épique pour Johnnie Walker, entre onirisme, symbolisme et fantastique, sur fond de patriotisme brésilien : Keep Walking, Brazil.


La marque est sublimée et associée à ce géant économique, démographique, résolument tourné vers l'avenir. Johnnie Walker a mis le paquet sur la communication auprès de ce peuple fier, composite, dont la culture et les origines sont mal comprises par les autres pays. En montrant au monde, via Youtube, plateforme intrinsèquement ouverte, qu’il mise sur le premier BRIC dans l’ordre alphabétique, Johnnie Walker va résolument à contre-sens par rapport à ses concurrents des spiritueux qui foncent tête baissée vers la Chine et la Russie… alors que le Brésil est également une hyperpuissance économique. Johnnie Walker s’identifie donc à ce diamant brut, complexe et dense aux yeux du monde et se pose en accompagnateur du lifestyle associé : subtilité et cachet pour gens de valeur."


Buzz 2 Luxe - @Buzz2luxe - Stéphane A

Dior Fahrenheit - La Plage

"Ce spot réalisé en 1988 par Ridley Scott sur une bande-son signée Pat Metheny transcende l’art publicitaire en pure émotion esthétique, philosophique et métaphysique. Sur son podium de mode fait de bois brut, l’homme Dior de Fahrenheit ne fait pas demi-tour pour retourner au vestiaire : il s’accomplit en marchant. « Fifty-Five…Three…»


Cette traversée semble crucial pour l’humanité toute entière, comme le jour où l’on envoya le premier homme dans l’espace : Ulysse mythologique ou Christophe Colomb des temps modernes, le héros masculin de Dior est mis en orbite sur sa planète Fahrenheit. Pionnier de cette nouvelle Terra Incognita, il est le premier bâtisseur du nouveau monde…ou dernier survivant de l’apocalypse ? A chaque homme sa propre ligne d'horizon..."


Modissimo - @Modissimo - Maxime B

Bouncy Balls

"Le premier spot Sony Bravia, premier de cette série de spots que je considère comme étant l'une des belles réussites esthétiques de l'histoire de la publicité, avec les spots "Paint" ou "Play-Doh" qui suivirent. Un spot filmé en conditions réelles, avec 250 000 balles lâchées dans San Francisco, un tournage que l'on imagine aussi joyeux que fastidieux, un message parfait pour le slogan : "Color. Like no other". L'un des premiers spots à sortir simultanément en version courte et longue.


Last but not least : le spot qui a fait découvrir la voix de José Gonzàlez et les morceaux de The Knife au grand public. Un accord parfait avec la chute hypnotique des balles au ralenti."
-----

Douze Bloggueurs pour de nombreux supports. Une nouvelle fois, la publicité a un double objectif : fédérer tout en touchant nos personnalités reciproques. Chacun aime une publicité en fonction de ses goûts, ses valeurs, ses affinités mais formera une communauté partageant le même intérêt. Ce que l'on voit avec les publicités choisies par ces douze protagonistes, puisque ces différentes campagnes sont le reflet de leurs goûts. Je tiens à remercier les deux Mathieu, Matthieu, Maxime, Stéphane, "Joe", Benjamin, Richard, Nicolas, Neil et mesdemoiselles Stéphanie et Julie pour leur gentillesse, leur bonne humeur et leurs argumentations.


Un gros merci à tous ceux qui supportent le site et forment cette petite communauté. A tous ceux qui réagissent sur le groupe Facebook et avec qui j'échange sur Twitter (Pour le meilleur et le pire et sur tous les sujets). Pour finir, je clôture cet article par UNE question : ET VOUS ? Quelle est votre publicité favorite ? Et pourquoi ?

David

7 commentaires:

  1. J'en ai également tellement de cultes, que j'ai du mal à faire un réel choix. Mais je repense souvent à celle-ci pour Audi. Une pub comparative qui se base sur les idées reçues des différentes marques.
    Pas de réel travail de positionnement mais un joli exercice créatif.
    http://www.youtube.com/watch?v=8BnBLezOaYI

    Bon anniversaire et félicitations pour les Golden Blogs, qui ponctue deux ans de bon boulot !

    RépondreSupprimer
  2. La publicité pour la 106 de Peugeot avec le bar dans le désert à la Bagdad café, et le serveur qui est train de passer le balai et qui fredonne "get'up a", celle là, elle mérite un prix !

    RépondreSupprimer
  3. Petit clin d'oeil de Zürich d'où je lis votre Blog avec beaucoup d'intérêt d'autant plus que j'ai travaillé chez Euro RSCG Zürich lorsque ces campagnes ont été réalisées! J'ajouterai que l'Art Director qui a imaginé ces affiches est à leur image: très inspirant! Il a d'ailleurs fait son entrée dans l'Art Director Club Switzerland cette semaine.
    Amicalement de Zürich ;-)

    RépondreSupprimer
  4. http://www.culturepub.fr/videos/protection-environnement-proprete-londres-fairy
    Celle ci, parce que ça fait du bien de voir autre chose que du sanglant/moralisateur dans les campagnes de grandes causes....
    Un peu de feerie ça fait du bien :3

    http://www.culturepub.fr/videos/oxford-l-etudiante

    Celle là, aussi: c'est juste parce que j'y vois trois choses que j'aime: l'écriture, l'imaginaire et la chanson de fond qui est excellente <3

    Je pense que c'est tout :3

    RépondreSupprimer
  5. ma publicité est sans aucun doute la pub pour Chanel N°5 avec le petit chaperon rouge et le loup !

    RépondreSupprimer
  6. Sans aucun doute celle-ci : http://www.youtube.com/watch?v=2ZuM59_vS4k

    RépondreSupprimer
  7. Je préfère personnellement la pub de Johnie Walker. Au fait suite à la cérémonie des goldens blogs awards, je me suis permis de te citer sur mon blog. Bonne fin de soirée

    RépondreSupprimer