.

Parodies publicitaires, l'analyse du meilleur et du pire



Aujourd'hui, nouvelle contribution sur le site avec le duo de ComGom. Les deux auteurs de ce dernier : Simon et Auriane posteront une fois par mois sur le site, un article mêlant publicité et psychologie. Une nouvelle catégorie pour plus d'ouverture. Aujourd'hui, ils nous parlent des parodies publicitaires et de leur impact à la fois sociétal et psychologique. Une nouveauté facilitée par l'avancée croissante des technologies et du rôle de l'amateur sur les réseaux. 



" Tout le monde, ou presque, est d’accord pour dire que la publicité fait partie intégrante de notre quotidien.  A tel point que de nos jours une personne lambda serait, en moyenne, soumise à plus de 3000 messages publicitaires par jour. La pression publicitaire est donc devenue au cours des années de plus en plus présente. Force est de constater une évolution vers de nouveaux formats, toujours plus grands, toujours plus dynamiques, toujours plus connectés et surtout toujours plus individualisés. Que la publicité soit aimée ou détestée, elle fascine et crée la polémique ! Pour ceux qui la détestent, il existe lesassociations anti pub dont les buts premiers sont de limiter la pollution visuelle des villes et de mettre en garde contre l’influence des messages publicitaires. Pour ceux qui l’apprécient, il existe pléthore de moyens divers et variés pour s’en abreuver jour et nuit : films, séries, livres, formations, blogs... 

Il y a même des émissions de télévision, symbole suprême de l’approbation de masse, qui  lui sont exclusivement réservées comme par exemple le célébrissime « Culture Pub » ou encore « Les enfants de la Télé » qui y consacraient une bonne partie de leur temps.

Les parodies publicitaires sont un autre bon exemple de l’engouement qu’il existe autour des publicités. Que ce soit par des professionnels ou des amateurs, de nombreuses publicités ont déjà fait l’objet de parodies plus ou moins connues. Généralement elles ont pour vocation de dénoncer les messages publicitaires et de dévoiler la vérité. Il suffit d’aller sur Youtube et de taper « parodie publicitaire » pour voir l’ampleur du phénomène. Mais qui sont ces personnes qui prennent le temps de réaliser des vidéos autour d’une publicité ? 

Il en existe 3 catégories : les professionnels, les amateurs et plus récemment, cette troisième catégorie qui vient de voir le jour, ce sont les parodies publicitaires réalisées par les marques elles-mêmes !

Les professionnels sont surtout les comiques qui pour leur sketches vont détourner les publicités. Parmi eux, il y a notamment, Les Nuls, les Inconnus, Kad et Olivier, Les Guignols et  bien entendu Groland. Ces minis sketches condamnent pour la plupart des messages souvent trop éloignés de la réalité. Dans leur parodie, ils détournent la publicité de manière plus proche de la réalité et posent les vraies questions. Très critiques envers les marques, ces parodies sont toutes très drôles et révélatrices d’une certaine vérité.



Les parodies réalisées par les amateurs ne sont pas pour autant toutes critiques. Certes une partie d’entre elles sont à but dénonciateur, mais elles sont aussi une simple imitation de la publicité. Cette imitation est généralement axée sur univers autour du sexe.


Dernièrement, les marques ont également joué le jeu de la parodie publicitaire. Leurs publicités, parfois proches des publicités comparatives, ont pour but de reprendre de manière humoristique une publicité bien connue en l’adaptant à leur problématique.  Ces publicités font preuve d’une certaine audace mais arrivent facilement à créer le buzz tant le concept marche et provoque de la sympathie chez les personnes.


Les parodies nous permettraient-elles de développer un regard critique face aux stratégies publicitaires ? Nous donneraient-elles l’opportunité de conserver un certain contrôle par rapport à l’influence des publicitaires ? Aurions-nous ainsi la possibilité de nous interroger sur la manière dont la publicité s’adresse aux individus ?


Petite réflexion sans prétention

Ces parodies mettent en scène des techniques publicitaires en lien avec divers mécanismes psychologiques couramment utilisés. Ces mécanismes appartiennent au courant de la psychologie cognitive, de la psychologie sociale, de la neuropsychologie ou encore de la psychanalyse. Plusieurs concepts sont ainsi dévoilés avec dérision par les créateurs de parodies. Les théories psychologiques concernant les procédures de conditionnement, l’influence sur les émotions, la cognition, les stratégies de persuasion, les processus inconscients, les pulsions, les mécanismes d’identification sont volontairement exagérés. 

Ces parodies  révèleraient-elles la peur que nous avons de nous faire manipuler ou de perdre nos capacités de raisonnement ? Cette peur expliquerait-elle la présence d’un humour parfois très primaire dans ces différents spots ? Cette autodérision pourrait être un moyen de conserver un certain contrôle par rapport aux stratégies publicitaires et de refuser une manipulation inconsciente et intrusive.

Ces parodies semblent aussi dénoncer les valeurs, les normes et les règles de notre société actuelle. Elles portent un regard critique sur nos croyances, nos représentations, nos préjugés souvent remarquablement mis en scène dans les spots publicitaires. En effet, les pensées sociales permettent aux publicitaires de nous transmettre rapidement des messages en mobilisant peu de nos capacités cognitives. Les créateurs de parodies jouent donc avec elles en humour et mettent en évidence des dérives possibles à travers certaines exagérations des stéréotypes les plus connus.

Les concepteurs, en mobilisant leurs capacités créatives et imaginaires, donnent leurs propres représentations du monde de la publicité et de la communication de masse.  Arriveraient-ils à déjouer les pièges de la publicité ? A vous d’en juger.

Les parodies professionnelles : 
Heureusement que le Crédit Lyonnais est là pour nous aider !

Des consommateurs qui posent les vraies questions !

Une pâtée Wiskass pas très appétissante !


Une bonne alternative au bio de Danone !

IKEA Uppleva vu par CONAN

Les parodies amateurs 

Une imitation très réussie de la publicité Mastercard

Windows 7 : une offre vraiment nouvelle ?

Imitation portugaise du spot Carglass.

Ils ont Free ! Auraient-ils vraiment tout compris ?

Les parodies par les marques


Une paire de lunettes peut vite tout changer !

Little Thor plus fort que Little Dark Vador !

L’audace de Renault avec sa parodie de la publicité Opel.

Orangina parodie différentes publicités cultes !

The Sun est peut être moins high tech mais tout aussi complet en information qu’un iPhone"

Simon et Auriane X David

1 commentaire:

  1. vraiment un article très sympa , certain parodie m'ont rappeler de bon souvenir ( celle des inconnues) et je doit avoué que je n'avais jamais vue les parodies sous l'angles que présente l'article.

    Merci des ces découvertes ( thor m'a tué) et de ces réflexions qui m'ont permit de comprendre un peu mieux certaine pub ( en l’occurrence Orangina)

    RépondreSupprimer