.

Comment la publicité se fout-elle des Hipsters ?



Héros des années 2010, l' "Hispter" est un personnage difficile à cerner et à expliquer. Agé de 18 à 25 ans, ce dernier est l'archétype du bobo branché faussement nonchalant. Le vrai "Hispter" est celui qui utilisera son Fixie pour se déplacer, boira du thé à la Betterave éco-reponsable, portera des chemises à carreaux, des lunettes XXL, une moustache plus ou moins discrète, lira du Proust (qui avait lui aussi une sacré moustache) parlera de Godard et Cocteau...


Il est cet être plutôt cultivé qui arrivera à mêler faux jemenfoutisme avec vrai souci du détail. Il se veut "geek" mais est à 1000 lieux de l'être au sens strict du terme, il adorera les poils, mais seulement sur le visage, il pourra dépenser des milles et des cents dans des galettes d'orge noir du Bengale mais refusera de mettre un centime dans une sape qui n'a pas "de vécu". Le vrai hipster est un paradoxe sociologique, au look bien identifiable mais à l'ADN insaisissable.

Ces quelques mots, un brin caricaturaux, expriment cependant une vraie réalité qu'est la mise en avant en ce début de XXIème siècle de jeunes branchés, interconnectés faussement vintage que l'on retrouve dans presque tous les médias. Instagram au bout des doigts, l'Hipster a définitivement marqué la mode grande consommation et inspire une nouvelle génération qui tend à caricaturer un concept bien difficile à cerner. Lunettes XXL au bout du nez, "SWAG" dans presque tous les phrasés, la "nouvelle" génération est celle qui ose tout et qui se veut à la pointe de la mode tout en y restant bien en surface. En clair, on assiste presque une passation de pouvoir de la génération Kikoo-Lol à la génération "T'as trop le SWAG" qui déforme les concepts initiaux.

Tout ça pour dire, que notre ami Hispter a bien évidemment laissé sa trace dans la publicité et même si elle est plutôt discrète elle tend à être persistante. A tel point que puisque l'on se moque tous des Hispters "Oh là là tu fais vraiment Hipster avec ton fixie et ton thé à la Bergamote" la publicité ne se gêne pas pour les passer à la moulinette. (Eco-responsable la moulinette)

Hispter, ton univers impitoyable

Pourtant au début, "Hispter" désigne quelque chose de très très agréable, puisqu'il s'agit en réalité d'une culotte féminine plutôt sage. Les publicités qui emploient le terme vendent donc un produit qui est à mille lieux de ce qu'il désignera quelques années plus tard.  


Parfait Parfait

On approuve

Puis, le terme "Hipster" va désigner ce fameux néo-bobo-trendy-fashion aussi critiqué qu'apprécié et ni une, ni deux, la publicité va... se moquer de lui. 



Honda Jazz Australie

A l'instar de la campagne australienne d'Honda pour Jazz qui est absolument parfaite et montre bien comment se moquer des Hispters est facile et gratuit.

Ou la campagne de Social Media Week parfaitement décalé qui nous montre comment les Hispters seront dans un futur proche 



Future Hispters

Et la dernière campagne mettant en scène un Hipster est loin d'être passée inaperçue, puisqu'elle lui souhaite purement et simplement... de mourir (et fait partie d'une campagne de prévention contre les discriminations liées au cancer du poumon)

"Les Hipsters méritent de mourir"

"Les amoureux des chats méritent de mourir"


Hispter, ton influence inéluctable

Pour autant, même s'il est moqué, l'Hipster influence grandement tous les graphistes de France et de Navarre et commence même à influencer la publicité "grande consommation". Equipés de la fameuse application "Instagram", les filtres et autres facécies créatives des Hipsters commencent à se retrouver dans quelques affichages.

A l'image d'une récente campagne de la WWF qui "Instagram" ses créations 

WWF - 2012

Agence : 141SohoSquare - Brésil

"We should never stop Recycling"

Ou encore des travaux de graphistes professionnels et amateurs qui détournent logos et personnages historiques pour leur donner un aspect Hipster



Fidel Castro devient Fidel Hisptro



Joseph Staline devient Joseph Stachline


En clair, tous les signes des Hispters sont là


Le logo de Mc Donald's revu et corrigé


Les typos battons, figure de proue de l'esthétisme hispter


Coca cola 





Twitter etc... 

Ou encore, la fameuse affiche "Keep Calm and Carry On" initialement mise en avant et utilisée par les Hispters et aujourd'hui totalement mainstream. Une affiche utilisée et expliquée par cette librairie anglaise dans un spot aussi esthétique qu'intéressant


Ainsi l'Hipster est un personnage aussi insaisissable que reconnaissable. On ne saurait le définir précisément, mais on sait de suite le reconnaître. La publicité l'a en quelque sorte façonné, elle n'hésite pas aujourd'hui à le défaire, pour nous faire rire et pour montrer que les Hipsters ont aujourd'hui une vraie place dans les médias. Ps : oui l'article est un brin caricatural et bisous à ceux qui se revendiquent Hispter 

PPS : pendant la période estivale, le rythme de dossiers et articles va diminuer, mais pas d'inquiétude, le rythme de croisière revient dès septembre. (comme les concours !). Pour ceux qui sont en vacances, j'ai tendance à vous détester mais je vous les souhaite les plus hype possible. 

2 commentaires:

  1. Jamais un vrai Hipster ne se declarera Hipster. C'est tellement pas Hipster d'etre Hipster. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dirais plutôt le contraire : jamais un Hipster ne se déclarera Hipster. C'est tellement mainstream d'être Hispter ;)

      Supprimer