.

Ces 20 marques disparues... mais pas tout à fait oubliées


Nouveau dossier cette fois ci consacré aux... saga des marques. Et pas n'importe lesquelles puis qu'aujourd'hui nous nous intéressons aux marques disparues ! Ambassadrices de leur temps elles sont souvent restées imprégnées au fond des mémoires collectives, l'occasion pour nous de redécouvrir les plus fameuses d'entres elles.

Mammouth - Quand un pachyderme laisse sa place à un petit oiseau

Avec près de 96 hypermarchés sur tout le territoire, Mammouth symbolisait dans les années 90 la grande consommation à la française. Appartenant au groupe Docks de France, cette dernière a suivi le lent déclin de son groupe avant de se faire racheté par Auchan en 1996. Son slogan "Mammouth écrase les prix" inspira directement Coluche qui créa la contrepèterie "Mamie écrase les prouts". Au fur et à mesure des années, Mammouth a définitivement disparu, au profit du petit rouge-gorge d'Auchan.

Spring Gum - Les belles bulles disparues



Particulièrement connue dans les années 70, la marque Spring-Gum s'inscrivait comme l'un des concurrents frontaux du sacro-saint Malabar. Avec les slogans "le chewing gum pour faire de belles bulles", "le chewing gum qui dégomme" ou encore "le chewing gum qui chwing", Spring Gum investissait tous azimuts dans les médias français, avec notamment un bel endorsement de Gaston Lagaffe.


Mais devant l'importance de Malabar sur un marché ultra concurrentiel, Hollywood Chewing Gum a décidé d'arrêter de produire Spring Gum pour se concentrer sur sa marque éponyme.

Olida - La marque qui n'envoie plus du pâté


Créée en 1885, la marque Olida fait partie des plus importants annonceurs des Trentes Glorieuses. Réputé comme commercialisant un pâté bon marché, Olida a équipé l'armée française pendant la Première Guerre mondiale et est devenu leader de son marché. En dépit de ce statut d'institution à la française, Olida souffre d'une très mauvaise gestion financière et se retrouve racheté en 1993 par le groupe Fleury Michon. Un rachat qui signe sa disparition claire et net.

Bamboula - Un racisme écarté des rayons

Publicité Bamboula - 1988 

Mythique petit personnage de la culture populaire française, Bamboula a disparu à cause d'une plainte directement déposé contre lui. En effet, en 1994 l’association SOS Racisme porte plainte contre la marque, son nom et sa mascotte en raison du racisme sous-entendu dans l'image véhiculée par la marque. Une plainte fatale pour le groupe Saint-Michel qui se voit contraint de modifier "Bamboula" en "Sablé de Retz"

Bannier - Un univers des confitures abandonné



Au rayon des marques de confitures on retrouve peu de marques à forte notoriété, à l'exception de Bonne Maman. Pourtant, dans les années 60, la marque Bannier faisait partie des annonceurs parmi les plus connus des confitures hexagonales. Installées à Argenteuil, les usines Bannier ont tourné à plein régime jusque dans les années 70 avant d'être rachetées et de disparaître, emmenant Bannier dans la tombe.

Pastador - Challenger direct de Nutella



En 1952, Côte d'Or lance "Pastador" pour contrer Ferrero et son célèbre Nutella. 40 années de combat acharné qui trouveront une fin dans les années 90 quand Côte d'Or décide définitivement de retirer le produit des rayons, malgré l'attachement des consommateurs à la marque.

La Roche aux Fées - Trop de rachat, tue le rachat


La Roche aux Fées s'inscrit dans l'histoire de la consommation française en étant la toute première marque de commercialisation de produits laitiers frais en France dès les années 60. Rachetée en 1965 par Unilever puis par Chambourcy, qui sera elle même rachetée par Nestlé, son budget évolue et l'année 1989 signe sa fin de vie, malgré un taux de notoriété encore très élevé.

Laitta et Corona - Les petites soeurs abandonnées


Laitta et Corona étaient respectivement deux marques de chocolat au lait et noir du groupe Delespaul. Un groupe bien connu de tous puisqu'il est à l'origine de... Carambar ! Pourtant, malgré ce produit phare, les deux marques de chocolat n'ont elles pas réussi à s'imposer sur le marché et disparaissent en 1976.

Bio de Danone - Plus qu'une disparition, une véritable transformation 

Bio en France qui deviendra Activia

Tout le monde se rappelle de "Bio" de Danone. Créé en 1987 le yaourt fait l'objet de dizaines de campagnes de communication presse et télé pour promouvoir sa formule au Bifidus Actif. Mais en 2005, Bio est obligé de changer de nom pour "Activia" et se conformer à une directive européenne sur l'agriculture biologique et ses dénominations.

Bio en Israël qui peut encore utiliser ce terme car loin de la juridiction européenne

Dès lors, branle bas de combat chez Danone pour renommer la petite star des yaourts et réussir à faire comprendre au consommateur, qu'un changement de nom (pourtant à haute valeur sémiologique ajoutée) ne veut pas forcément dire un changement de produit et encore moins de composants.

Treets et Bonitos - Tout est dans le nom !



En France, les célèbres M&M's débarquent sur le marché français sous deux noms. Les M&M's sans cacahuètes se nomment "Bonitos" et ceux avec cacahuètes "Treets". De 1955 à 1986, ces deux produits bien distincts gardent deux noms uniques mais dès 1986, le nom M&M's prend le dessus. De ces deux noms ne survit que l’appellation en interne de ces deux confiseries, le M&M's au chocolat étant Bonitos et celui à l'arachide "Treets".

Raider - Deux doigts coupe faim


Exactement dans le même genre et dans le même secteur, la transformation du nom "Raider". Jusqu'en 1991, Twix s'appelait Raider dans la plupart des pays européens comme le Portugal, la Suisse, la Suède, l'Autriche, la Belgique, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark et... la France. Mais dans une volonté d'unification internationale, Raider devient Twix, non pas sans difficulté. On retiendra en effet le lancement en Allemagne qui a été particulièrement laborieux tant la communication a été chancelante.

Pschitt - Du sucre, des bulles et une disparition


 Pschitt par Carlu

En 1946, Jean Davray rend Perrier célèbre avec une petite phrase alors encore insignifiante "Perrier l'eau qui fait Pschitt". Qu'à cela ne tienne, en 1955 la marque créé Pschitt, une limonade aromatisée au nom d'onomatopée. Commercialisée notamment avec la signature "Pour vous, mon cher ange, Pschitt orange, et pour moi, garçon, Pschitt citron", cette dernière a été au coeur de campagnes de communication réalisée par de grands noms comme Siné, Carlu et Trenet.

Pschitt et Pokemon - 2001

Mais cette dernière perd de sa popularité et malgré des tentatives de relance en 1999 avec Pokemon et en 2005 pour son cinquantenaire, elle disparaît des rayons.

Continent - Une présence continentale au carrefour de la disparition



C'est en 1972 que le groupe Promodès ouvre son cinquième hypermarché et décide de lancer sa propre enseigne "Continent" en France puis dès 1976 en Allemagne. En 1979 le groupe est introduit à la bourse de Paris et les années 80-90 signent l'ouverture internationale avec des magasins au Portugal, en Italie, en Grèce, en Chine, à Taiwan...

Mais en 1999 le groupe fusionne avec le groupe Carrefour pour ne faire qu'un et remplacer le nom des 250 magasins Continental dans le monde en Carrefour. Il n'y a guère qu'au Portugal que la marque existe toujours sous le nom "Continente".

Prisunic - Une marque chère aux Français qui ne survivra pas


Dès 1931, les magasins du Printemps lancent Prisunic, une chaîne de magasins de proximité, particulièrement populaire en France. Au fur et à mesure des années, le réseau Prisunic ne cesse de s'étendre avec près de 350 magasins en France, Europe, Afrique et Outre Mer. Mais les affaires vont mal et en 1997, le groupe est racheté par PPR et placé sous la tutelle de Monoprix.



Malgré des tentatives de relance avec Monoprix & Prisunic, la marque ne survivra pas et ses magasins sur-endettés la plombent. Dès lors, PPR mène une politique drastique de relance qui s'achèvera par quelques résultats financiers positifs mais surtout la disparition pure et simple des magasins en 2002.

Chambourcy - Une disparition, oh non !


Chambourcy, oh oui !

Annonceur parmi les plus célèbres de son époque, Chambourcy est une entreprise spécialisée dans les yaourts et produits laitiers. Héritant d'un nom donné à un petit suisse en 1936, Chambourcy se retrouve au coeur du patrimoine de la consommation française avec le slogan "Chambourcy, oh oui !"

Le Viennois de Chambourcy - 1992

En 1988, l'entreprise fusionne avec la Roche aux Fées (voir ci-dessus) et devient un groupe unique sous le nom de Chambourcy. Mais ce dernier est racheté en 1996 par Nestlé qui cessera d'exploiter la marque pour tout centralisé autour de Nestlé. Le slogan de Nestlé "Nestlé c'est bon la vie" reprend d'ailleurs la mélodie du slogan "Chambourcy,oh oui". Malgré des tentatives de relance, le groupe disparaît définitivement au profit du géant suisse.

Banga - De l'eau de source et du fun !

1980 - Banga / Sans doute l'un des monuments de toute culture publivore

Tous les enfants ne juraient que par elle dans les années 80 : la boisson Banga était l'un des fleurons du groupe Orangina Schweppes. Créée en 1968 par le groupe Pampryl, cette dernière avait un petit singe en mascotte et le célèbre "Y'a des fruits, Y'a de l'eau". Pourtant en 1999 cette dernière est rachetée par Oasis et disparaît illico presto.

Kix - Du blé soufflé pour une marque essoufflée (j'ai osé)

Kix en 1997

Autre marque destinée aux plus jeunes : Kix de Nestlé. Ces célèbres céréales soufflées auront eu une courte vie puisque créées en 1995, elles disparaîtront au début des années 2000. Rendues célèbres par le slogan "Rien ne croustille comme Kix", elles ne trouveront pas leur place sur le marché des céréales du petit déjeuner et disparaîtront progressivement.

Pan Am - Une fleuron de l'aviation américaine en berne

Publicités des années 60 et 70 de la Pan Am

Qui ne connaît pas la célèbre Pan Am ? Élément à part entière de la culture aéronautique américaine, la Pan Am s'est aussi imposée dans la culture populaire Outre Atlantique de par son rôle pour le pays et sa présence dans des séries, reportages, romans et films... Créée en 1926, la Pan American World Airways connaîtra son âge d'or dans les années 60 avec des liaisons dans le monde entier. Mais les différents chocs pétroliers internationaux et la guerre du Golfe causeront sa perte.

Dès 1973 la Pan Am souffre du prix des carburants et de sa taille, une compagnie trop grande aux frais démesurés. Dans un univers ultra concurrentiel, la Pan Am souffre d'un énorme défaut d'image lors de l'attentat de Lockerbie le 21 décembre 1988, aussi connu comme la "catastrophe du Vol 103 Pan Am" qui causa la mort de 270 personnes. A la crise de confiance et la crise économique, il faudra ajouter la guerre du Golfe qui réduit considérablement les longs-courriers et qui constitue le point de non retour pour la compagnie. Le 4 décembre 1991, la Pan Am cesse ses activités et Delta Airlines et American Airlines se partageront ses liaisons nationales et internationales ainsi que ses différents hubs nationaux.

Sironimo - Love is all

Le spot le plus festif de l'année 91, dans toutes les mémoires des trentenaires d'aujourd'hui

Finissons ce dossier par un autre monument de la culture publicitaire française : les sirops Sironimo. Fondés par le groupe Pernod Ricard en 1990, ces sirops connaissent tout de suite un important succès. Succès populaire amplifié par une communication festive et particulièrement colorée. En 1991, la marque signe sa plus grande campagne avec la reprise du célébrissime "Love is all" britannique, ce qui l'installe dans toutes les mémoires des Publivores. Mais en 1995, Sironimo se fait racheté par Teisseire et disparaîtra au profit de la marque éponyme.


Dès lors et pour conclure, il est important de voir que parmi ces marques oubliées presque toutes sont encore présentes dans la culture populaire nationale ou internationale. L'image de marque construite par la communication à laquelle il faut ajouter un important facteur affectif et un bouche à oreille, permettent le meilleur mélange pour créer un univers de marque qui survit malgré la disparition de cette dernière. Ces 20 exemples nous le démontre assez bien ! Et vous, vous vous souvenez de marques qui ont disparu des rayons mais pas de vos souvenirs ?

23 commentaires:

  1. le Coca Cola vanille ou encore Virgin Cola

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve encore du coca vanille dans certains supermarché \o/

      Supprimer
    2. OUI J'en achete régulierement a carrefour

      Supprimer
  2. Et les barquettes Trois Chatons ? La lessives-aux-cadeaux Bonus, puis Bonux ? La pile Wonder ? Les machines à laver Flandria ?

    RépondreSupprimer
  3. Je me rappelle très bien des céréales "KIX" : elles étaient dégoûtantes, c'est peut être pour ça...
    et bravo pour votre site : il est très intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. les kix c etait le top des céréales!!!!!

      Supprimer
    2. Moi j'adorais les Kix ! J'aimerais trop qu'ils en refassent !

      Supprimer
  4. Marc Murcia - ToutChange29 oct. 2013 à 12:47:00

    Merci pour cet article plein de nostalgie !
    J'étais trop jeune pour connaître un certain nombre de marques citées par contre : Mammouth, raider, chambourcy, springgum, banga, prisunic ... ont bercé mon enfance !
    Je serai également curieux de connaître le nombre de marques qui ont apparu et disparu ces 10 dernières années.
    A mon avis il y en a énormément dans les 2 cas !

    Marc

    RépondreSupprimer
  5. Qui se souvient du dentifrice Ultra Brite, de la boisson sans alcool "Pacific" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. pour info, Ultra Brite existe toujours...

      Supprimer
    2. Pour info, Pacific existe toujours aussi

      Supprimer
  6. sympa comme article. ça rappelle des souvenirs.

    j'ai l'impression que la marque pampryl est elle aussi en train de disparaître des rayons. vous vous en êtes rendus compte?

    RépondreSupprimer
  7. et que sont devenues les Marques 1)Hitachi 2)Atari 3)Commodore 4)Agfa 5)Toshiba et au niveau du commerce de détail Romand 1)La Source 2) VéGé 3) Le Renard 4) Les grands magasin Pam 5)Familia 6)Usego 7 )Pick Pay 8)ABM 9)Uniprix 10)La Placette Peuvent elles réapparaître un jour? Et au niveau des Brevets? Qui garde la Marque?? http://www.artshop.net

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hitachi et Toshiba existent toujours et se portent très bien . Toshiba fabrique des Tv, Pc, caméras, climatisations... Tandis que Hitachi fabrique lui des disques dur, outillage electro-portatif (de qualité pro), des engin de chantier, des climatisations ...

      Supprimer
  8. Pour La Roche aux fées, la résurrection semble bien prévue pour 2015 : http://www.usinenouvelle.com/article/agrial-devrait-relancer-la-marque-de-yaourts-la-roche-aux-fees-en-2015.N255785

    RépondreSupprimer
  9. Pour info Sironimo est de retour depuis quelque temps ;)

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour,
    Je me présente moi c'est Patrick Rousseau ,il y a trop d'escroquerie dans les offres de prêt entre
    particulier. Moi j'ai visité un site d'annonce de prêt entre particulier sérieux partout
    dans le monde et j'ai connu une Dame formidable, du nom de Mme Heidi Larsen Française
    qui aide les gens en leur faisant des prêts et qui m'a accordé un prêt de 90.000€
    que je dois rembourser sur 15 ans avec un très faible intérêt de sa part soit 3% sur toute ma
    durée de prêt et là le lendemain matin j'ai reçu l'argent sans protocole.Besoin de crédit personnel ,vos
    banque refuse de vous accorder de prêt,vous êtes en CDI et autre de vous adresser à lui et vous
    serrez satisfait mais attention à vous qui n'aimez pas rembourser les prêts. Voici son e-mail: heidilarsen435@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. LOL, il y a encore des cons qui nous prennent pour des cons!

      Supprimer
    2. bien d’ac , y a vraiment des gens assez bizarres pour poster ça ?
      nan mais sans déc t'a vraiment moi j’emprunte 90 000 euros comme ça a une inconnue

      Supprimer
  11. Bonjour, super votre site, avez vous des infos sur la marque de chocolat Patrick, merci

    RépondreSupprimer
  12. Qui se souvient de la marque Riboulade?
    Dommage, j'aimais bien la recette et surtout la pub avec le cow-boy au bord d'un feu de camp.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui se souvient de la marque "Yoco" de Nestlé ??

      Supprimer
  13. Pour vaus prêt d’argent nous Somme à votre service. Nous recherchons 150 personne qui en besoin de prêt. Nous avons actuelement à 69 personnes inscrir. Nos montants avancer vari de 10.000€ à 150.000 € Dépendant de votre prédilection.

    Si vous êtres d’accord pour ce prêt, nous vous priez de bien vouloir nous remplis ces informations qui sont en dessous de ce texte a envoyer a l'adresse suivante elisabetthalide@gmail.com

    NOM…………………………………………

    PRENOMS ………………………………….

    PROFFESSION………………………………

    PAYS………………………………………….

    VILLE…………………………………………

    NUMERO DE TELEPHONE………………

    E-MAIL………………………………………...

    MONTANT A EMPRUMTER………………………..

    RépondreSupprimer