.

Le sexisme dans la publicité en 45 affiches surprenantes



Thème encore bien présent dans la société, le sexisme est une forme de discrimination de plus en plus critiquée mais toujours aussi présente. Inutile dès lors d'imaginer que la publicité n'ait pas eu un rôle dans la diffusion de clichés sexistes. La ménagère, la soumise, l'objet sexuel, autant de représentation de la femme qui ont connu un âge d'or dans la publicité d'antan. Mais le sexisme publicitaire fait-il vraiment parti que du passé ?



La femme soumise

C'est étonnant de commencer par cette catégorie, mais c'est un choix volontaire car parmi toutes les pubs sexistes vintage que j'ai pu voir, ce sont sûrement celles qui m'ont le plus interloqué. Elles datent des années 1950-1960 mais montrent bien l'influence et l'importance du patriarche de la maison : le mari.


     
Van Heusen, démonstration même du sexisme pur et dur ET physique : 1964


Vendre du café, avec un argument bien ... particulier - Chase & Sanborn Coffee : 1962




"C'est bien d'avoir une fille autour de la maison" : Au moins c'est dit ... - Dacron : 1961




"Une femme, une pipe, un pull" - Paul Fourticq : 1970






Mountain Grown - Années 1960

La ménagère : Reine de la maison ... à disposition

Après ces affichages assez ... affligeants. On va retomber dans du plus soft.
La femme des années 40-50 est avant tout, la ménagère. Elle garde la maison, elle cuisine, elle prend soin de la famille, elle ne travaille surtout pas et elle reste à disposition du pacha : le mari. Un tas de marques se sont défoulés avec cet argument qui à l'époque était totalement ancré dans les moeurs.

En France on peut citer Moulinex qui n'a pas forcément joué la carte du sexisme à 100% mais qui a instauré l'image de la ménagère française qui aime cuisiner. Bon, dans les affiches Moulinex, il y a quand même de bons clichés sexistes.




Hoover et Mornidine : La ménagère lave et cuisine (Et sourit) 1960




"Épouses. Regardez cette publicité avec attention. Entourez l'objet que vous voulez pour Noël ..." 1955 / "Le cadeau idéal pour toutes les occasions" 1960


"Comment nettoyer les tâches tenaces (au sol) !" 1962




"Prend soin de ta maison pendant que tu perds du poids" / "Elle (la cuisinière) a été conçue/pensée pour vous, mais faite pour votre mari" : Années 1960




France - 1956 : Moulinex libère la femme - Pour elle un Moulinex, pour lui des bons petits plats

A l'image de Moulinex, le plus surprenant ce sont les slogans de ces publicités. On y voit des femmes toutes contentes de laver, repasser, faire à manger. L'objet ménager est un cadeau, la possibilité de lui faire plaisir. L'homme est le roi travailleur.


"Le chef fait tout, sauf la cuisine" - Kenwood


"Ne t'en fait pas chérie, tu n'as pas brulé la bière !"

1954 : Harveys Birthday Coffee


La femme n'est pas douée et en plus elle est cruche

La femme a aussi une image qui lui colle à la peau : la cruche. Elle n'est bonne à rien à part cuisiner et s'occuper du foyer. Et qu'on ne parle pas de conduite, parce que là les publicitaires de l'époque se lâchent. La femme n'est pas douée, c'est comme ça.

Mais qui peut la délivrer ? Mais ... Mais .... OUI c'est son valeureux mari qui la sauve de l'ignorance, elle qui ne sait rien faire à part tenir la maison (Qui semble perpétuellement sale puisqu'elle fait le ménage H-24)




"Tôt ou tard votre femme conduira." : 1964




"S'il te plaît Dave, ne me laisse pas bloquée loin de toi" "Doute - Inhibition - Ignorance"




"C'est un ordinateur ?" : 1962
Se faire pardonner d'un accident de voiture, grâce ... au pudding

"Vous voulez dire que même une femme peut l'ouvrir ?" : 1953

La Femme entre élégance et sexualité

Les premières publicités sexistes à tendance sexuelle étaient plutôt soft et concernaient plutôtl'élégance de la femme et d'éventuels problèmes de beauté. Au fur et à mesure, la tendance a dérivé passant de la beauté au sexe.




"Les hommes disent : Est-elle jolie ? Et non : Est-elle intelligente ?"  Palmolive




La femme et ses problèmes d'hygiène intime peut contaminer l'homme


      
Amolin et les femmes indélicates - Années 50


"Mariée ? Ce n'est pas une raison pour négliger vos bas !" - LUX




Sabrina, le début de la mise en avant des atouts féminins : 1967


1962 : "Maintenant tu es la femme que ton mari veut que tu sois"


Calmer la mère qui ruine une soirée avec le nouveau savon à l'ivoire : 1958




"Souffle sur son visage et elle te suivra partout" - Classieux



1957 - 1967 : Femme Objet

1967 : "Si vous les hommes vous n'achetez [...] nous remettrons nos mannequins hommes"

Ce sont les années 1950 - 1960 qui sont les plus rudes pour les femmes dans la publicité, on l'a vu, elles ont une image de mère au foyer pseudo-stupide où le mari est roi et les enfants princes. Cette image est restée dans les mœurs mais a commencé à disparaître dans les années 1980.

Et aujourd'hui ?

Si l'on est tous interloqué par les anciennes affiches, il faut se demander où on est en aujourd'hui. Le sexisme dans la pub existe t'il encore ? La place de la femme correspond-elle aux même clichés ?

De nombreuses personnes pensent que la place du sexisme a migré de l'électroménager vers le luxe. Les clichés seraient présents dans le luxe, accompagnés de provocation et surtout de sexe. La marque la plus citée est Dolce & Gabbana dont de nombreuses publicités sont censurées parce qu'ellesbafoueraient l'image de la femme.


Campagnes censurées : domination des hommes et image du viol


Tom Ford, campagne très critiquée à cause d'une image "femme objet"



"La première chose que j'ai vu, c'était sa grande bouche" - Puma : Fake ? : 2003


Ajout : Vos suggestions (Commentaires, Twitter, FB ...)

Quand humour rencontre sexisme. Quand Sixt joue des femmes. Pétard mouillé ? Le site : ici.



Oui nous louons aussi aux femmes : 2009 - 2010

On l'a vu, la femme a eu une image qui a varié dans la pub. Passant de la ménagère à l'objet sexuel, on la voit aussi indépendante et responsable. Le pied d'égalité n'est pas totalement atteint et l'on se demande quand il n'y aura plus de différence.

PetitNoeud suggère dans les commentaires, une campagne des 3 Suisses parue au début de l'année. Pas forcément de très bon goût, elle montre dans une moindre mesure, l'héritage des clichés véhiculés par les publicités d'antan.


Les 3 Suisses

Années 1970 - Triumph Dolomite - Parue dans LUI

Ajout d'une nouvelle affiche parue dans les années 70, dans le magazine LUI et suggérée par SHD, pour Dolomite (Triumph). Une publicité pas forcément très fine mais qui rentre parfaitement dans le thème de l'article.

Un nouvel ajout suggéré par Philou qui nous provient de Burger King. Assez vicieuse, elle est largement connotée sexe et fut mal accueillie lors de sa parution.


It Just Tastes Better - Burger King

98 commentaires:

  1. Juste une petite correction, pour la pub Palmolive c'est "intelligente" plutôt que "timide" pour la traduction de "clever" :)
    En tout cas, très intéressant ce post!

    RépondreSupprimer
  2. Je vois pas trop où est le sexisme de la pub Eve Online ; en fait ce serait même plutôt le contraire. Une sorte de message disant "on sait tous que la société moderne est hypocrithe car sexiste et accablant la femme de boulot, au moins avec Eve Online, elle peut prendre la place de celui qui fait les lois" ou un truc dans le genre.

    RépondreSupprimer
  3. @Adedurandet : Merci c'est Corrigé ! :)
    @Diraen : c'est un point de vue intéressant qui correspond à une pub qui a fait polémique. Simplement parce qu'elle a reçu un acceuil très différent. Ton commentaire marche totalement et est représentatif de ce qu'a pu penser beaucoup de gens : elle est indépendante, elle fait ses lois etc ...

    Mais beaucoup y ont vu de la perversion et du sexisme, en affirmant qu'elle est une femme objet ...

    Je l'ai mis là justement parce qu'elle est double, mais beaucoup l'ont dénoncé pour son côté sexiste. Léger mais présent. :)

    RépondreSupprimer
  4. Voici aussi une petite étiquette sympa dans le genre sexiste ...
    http://twitpic.com/271b5g

    RépondreSupprimer
  5. J'ai vu ça sur Twitter, je l'ai RT :)
    Merci !

    RépondreSupprimer
  6. Sans oublier la dernière campagne anti-tabac de chez BDDP & fils, dont les affiches ont su faire parler d'elles...

    RépondreSupprimer
  7. mimi brin d'acier20 juil. 2010 18:02:00

    Merci pour ce post. Pour les pubs actuelles autant celle de Dolce Gabbana représentant une tournante (au passahe on a ici un décloisonnement du viol collectif généralement associé aux quartiers et aux arabes et aux noirs) autant celle de Puma j'emettrais des réserves: il s'agit d'une fellation suggerée et pour moi la fellation n'est pas un élément de dégradtion de l'image de la femme mais une pratique de plaisir. Bien évidemment, il y a des contextes où elle devient oppressive mais ce n'est pas la fellation en elle-même sinon les manières de l'imposer à son partenaire qui relèvent des relations de pouvoir entre les sexes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai vu comme ça au premier coup d'oeil mais là question est peut-être de savoir si c'est toujours la femme qui se met à genou pour une pratique sexuelle dans les pubs (j'aurai pu dire une 'gaterie' mais les deux y prennent plaisir...enfin dans le meilleur des cas...que ce soit une cuni ou une fellation).

      Supprimer
  8. Une des dernières campagnes des 3 suisses

    => http://galerie.3suisses.fr/blog/images/1-tendance-mode-3suisses/1Mars%202010/affiche4%203suisses%20mode%20pub%20campagne%20de%20com.jpg

    RépondreSupprimer
  9. @Gregory : J'y ai pensé mais comme sur cette campagne il y a aussi des garçons (On parle bien de la DNF hein : http://ow.ly/1p0VFV) ça relativise le sexisme

    @mimi brin d'acier : La fellation a toujours été dans la pub, THE truc à pas faire. Comme si le monde n'avait jamais connu ça. Je partage ton point de vue mais les deux campagnes (Puma + Dolce) ont été bannies pour sexisme mais aussi pour outrage aux bonnes moeurs.

    @Petit Noeud : Je l'ajoute dans l'article, c'est un bon héritage je trouve des années précédentes :)

    RépondreSupprimer
  10. Et dire que certaines payent pour voir des films d'horreur :D

    RépondreSupprimer
  11. Pour rebondir à ton poste je te propose le guide

    Les pères dans la publicité.Une analyse des stéréotypes à l’oeuvre

    http://www.orse.org/site2/maj/phototheque/photos/actualite/_DOSSIER_ORSE_PERES_DANS_LA_PUB.pdf

    "l'implicite des publicités qui mettent en scène des femmes en situation domestique ou parentale repose sur leur disponibilité et leur compétence immédiates pour ces activités : les produits sont là pour les aider à réaliser ces tâches, surtout depuis qu'elles éprouvent la ‘double journée de travail’ en cumulant travail salarié et travail domestique.
    A l'inverse, lorsque des hommes sont mis dans les mêmes situations, l'implicite est qu'ils ne sont pas compétents et que ces rôles menacent leur masculinité, de sorte que les produits se présentent souvent comme une ressource pour échapper à ces contraintes ou se protéger d'une dévirilisation."

    L'article du monde est lui aussi intéressant

    http://abonnes.lemonde.fr/aujourd-hui/article/2010/07/20/dans-la-pub-aussi-les-peres-fuient-les-taches-menageres_1390134_3238.html

    RépondreSupprimer
  12. Merci pour ces sources, c'est intéressant de voir "l'autre côté".

    RépondreSupprimer
  13. Il y a aussi les 2 pubs Diesel "be stupid" qui ont ete interdite en grande bretagne.
    http://www.huffingtonpost.com/2010/06/30/diesel-be-stupid-ads-bann_n_630708.html

    RépondreSupprimer
  14. C'est vrai, qu'elles sont interdites au Royaume Uni mais elle ne sont pas forcément aussi sexiste que celles de l'article. Elles sont même plutôt drôles malgré leur interdiction.
    Enfin c'est un avis :)

    RépondreSupprimer
  15. Merci pour cet article documenté !

    Un petit ajout : une publicité parue dans Lui pour la Triumph Dolomite (voiture de sport anglaise des années 1970) :

    http://images.forum-auto.com/mesimages/260494/dolomite_lui.jpg

    RépondreSupprimer
  16. J'ai un bel exemple tout récent que j'ai illustré sur ma page Facebook. Je donne le lien car j'ai réalisé un petit jeu aujourd'hui terminé, en camouflant l'annonceur de la publicité et en demandant à mes "fans" de deviner pour quel produit était la publicité... Les réponses ont été vraiment amusantes, et bien entendu, vu la publicité, aucun n'a trouvé.
    Encore un exemple pathétique de l'utilisation du corps de la femme...
    http://www.facebook.com/#!/pages/La-Coquinerie/122058649444

    RépondreSupprimer
  17. merci pour cet article intéressant, extrêmement bien illustré !

    RépondreSupprimer
  18. Ce pub: http://1.bp.blogspot.com/_KNKNrrvs9Es/TEWYdXhU4_I/AAAAAAAABsI/iHo4cKmiewM/s1600/most-sexist-old-vintage-ads-2.jpg

    N'est pas exactement sexiste, c'est pas pour l'hygiene feminine, mais contre la prostitution et la transmission des infections. "Clean" dans se sens est traduit comme sain.

    Mais a part de ca, on peut voir l'histoire du sexisme dans la culture capitaliste ici, merci pour la collection.

    RépondreSupprimer
  19. Sexisme, sexe, consommation, dépendance, contrôle..., ect..., tout ce beau monde se résume en un seul mot : L'ÉGO......, regardez-moi...., quelque soit le sexe...

    RépondreSupprimer
  20. Tout comme @mimi brin d'acier, je crois qu'il faut faire la distinction entre "sexisme" et "sexe". Je ne vois pas en quoi la publicité de La Coquinerie (le lien Facebook de @Petula) utilise mal le corps de la femme.

    RépondreSupprimer
  21. pour la première fois de ma vie...eh oui, j'ai réagi à propos de la pub Groupe Pichet "avantageux" , fesses et maillot de bain Rien n'a changé
    anne

    RépondreSupprimer
  22. Avec un peu de retard.

    @SHD : En effet, cette publicité est parfaite pour l'article, je l'ajoute merci. ;)

    @Petula, impossible de voir la publicité via mon FB (retard ?) donc j'ai pas pu voir.

    @Anonyme 1 : je l'ai mis essentiellement parce que même si c'est de la prévention, elle n'en reste pas moins ultra accusatrice sans grande finesse.

    @Anonyme 2 : une analyse intéressante et pas forcément fausse.

    @Yannick Landry : Je suis d'accord sur la disctinction, mais comme j'ai pas pu voir la pub c'est difficile d'appuyer mon propos ^^

    @Anonyme 3 : la vraie question : est ce que ça changera ?

    @Philou : Je l'avais vu mais j'avais oublié de la mettre. Erreur réparée.

    @ Tout le monde : merci pour ces commentaires :)

    RépondreSupprimer
  23. pff c'est du grand n'importe quoi les publicité aussi bien avant que maintenant. Et ou est l'honneur des femmes. Et le pire c'est que ce ne doit pas être que des hommes qui font ces pub de nos jours. Ils doient bien y avoir des femmes non? On voit bien bien q'elle n'ont pas bc de pouvoir sinon ca n'existerait pas ca.

    RépondreSupprimer
  24. Veut-on vraiment un recul social ?
    Comment pouvait-on avoir autant de limites intellectuelles ? Pourquoi?
    J'ai vu ces publicités étant enfant, je vois que mes collègues toutes jeunes s'empressent de se dissocier du féminisme... et je vois ces religions s'imposer avec leur recul sur l'égalité des sexes. Je pense qu'il faut ressortir notre histoire sensiblement récente et montrer que oui, c'est possible d'évoluer dans le respect de tous.

    RépondreSupprimer
  25. @Anonyme 1 : Et encore il y a évolution de la situation
    @Anonyme 2 : Très beau commentaire

    RépondreSupprimer
  26. Y'a celle-là aussi qu'était assez gratinée :

    http://www.lcr-lagauche.be/cm/images/babette.jpg

    RépondreSupprimer
  27. Bonsoir, je rajoute une photo http://twitpic.com/271b5g , frédérique .

    RépondreSupprimer
  28. J'ai ri, j'étais incrédule, je réagis: Votre post est tout simplement génial !
    Comment était-ce possible? C'est la question que je me pose aujourd'hui.
    La mise en scène du viol, je connaissais. Depuis, je suis assez remontée contre la marque. La pub de Puma était incroyable !
    Finalement,les blagues sur les blondes font partie de cette catégorie, non?

    J'ai lu quelque part :
    "Les hommes ont beau se boucher le oreilles pour ne pas entendre les sirènes, ils entendent avec la queue."

    RépondreSupprimer
  29. Je pense que "Sabrina, 1967" était un bon mannequin mais pas du tout "taillée" pour faire le cuisine!

    RépondreSupprimer
  30. Je dirais quand même que les femmes ont eu une petite revanche grace aux pub kokkai
    http://eticblog.gabrielcardon.fr/wp-content/uploads/2008/12/kookai.jpg
    http://eticblog.gabrielcardon.fr/wp-content/uploads/2008/12/121203301_10z.jpg
    http://eticblog.gabrielcardon.fr/wp-content/uploads/2008/12/aw_98_d.jpg
    et ma préférée:
    http://ainsi-bloggait-zarathoustra.fr/wordpress/wp-content/uploads/2009/10/kookai_pub4.jpg

    RépondreSupprimer
  31. Petite erreur de traduction dans la pub Kenwood : "The chief does everything but cook" se traduirait plutôt par "le chef fait tout, sauf la cuisine".

    Super article sinon, même si à mon avis, il y avait matière à étoffer davantage la partie moderne, hélas...

    RépondreSupprimer
  32. @Anonyme : Merci ;) Heureusement les mentalités évoluent ! A long terme ? ;)

    @Mathgon : On peut dire ça en effet :p

    @Anonyme : En effet, mais ces pubs là ont raison des hommes. Mais tu sais, Kookai a beaucoup joué sur cette corde et à la fin ça lui a fat perdre une certaine légitimité. Malheureusement. ;)

    @Kaywinnit : Merci pour la trad j'ajoute ça de suite, la partie moderne serait à étoffer par des exemples un peu plus "soft" mais trop nombreux quand même :/

    RépondreSupprimer
  33. Et dire que nous devons une grande partie de ce marketing libidinal au neveu de Freud : Edward Bernays qui a utilisé l'image sensuelle de la femme pour vendre les cigarettes....

    Merci pour ce billet qui a du demander pas mal d'heures de recherche et de compilation.

    RépondreSupprimer
  34. Super article ! Il faut dire que les pubs sexistes, c'est un peu mon cheval de bataille sur mon blog. Les 3 Suisses, Sixt (dont la nouvelle campagne avec Rocco),c'est à vomir. Have a look : http://anaismisfits.canalblog.com
    A bientôt, Anaïs Misfits

    RépondreSupprimer
  35. @Anonyme, quand je vois des commentaires construits comme ça, on oublie les heures de recherche ;)

    @Anais Misfits : Je vais voir ça ;) Pour rocco : http://advertisingtimes.blogspot.com/2010/05/youve-been-very-bad-bad-advertiser.html

    RépondreSupprimer
  36. Quand je lis ton article, ça me rappel une thématique qu'avait fait planète pub sur la chaîne câble planète no limite! c'était sur la ménagère des années 50! c'était vachement intéressant de voir le rôle de la femme à cette époque!

    Après, ce que je peux te conseiller, c'est de voir le site de planête culture, il y a beaucoup de publicité télévisée qui sont proposés et pas mal de récente visiblement!

    RépondreSupprimer
  37. Très sympathique expo virtuelle ! Cependant attention, la pub Puma est un fake.

    RépondreSupprimer
  38. @Bernard-Henri : Merci je vais le rejouter dans l'article MAIS ce qui est étrange c'est qu'il y a deux camps entre les no-fake (Que j'ai vu avant ton commentaire) et le post des fake. Devant ton lien je vais quand même le mettre :) Merci

    @Nathanaël : Merci du tuyau :)

    RépondreSupprimer
  39. Have you ever seen beer commercials on brazillian tv?!
    and mother´s day? who wants to gain a cooker for been remembered on the date?! this is sooo 50´s!

    RépondreSupprimer
  40. Hi ! Thank you for your comment
    I saw a lot of old ad about Mother's day, a lot are really funny but few of them are sexist or cliché like :

    http://www.youtube.com/watch?v=neGRH8HXFpQ&p=D6290BAACC89BECD&playnext=1&index=7

    Well, now mother's day ad are good and fun :

    http://www.youtube.com/watch?v=Sc1v73xO0OQ <3

    RépondreSupprimer
  41. et la pub pour les protéges-slips (nana) qui montrent un cul, on se demande à qui elles sont destinées

    RépondreSupprimer
  42. Mais des fois les femmes elles sont cons, elles s'arrangent toujours pour que ça soit elles qui donnent une mauvaise image d'elles-mêmes (de pouf, de grognasse, de pétasse, d'hystérique, etc...) comme si elles avaient manqué une marche sur l'escalier de l'évolution). Plus l'homme est con plus sa femme est bête.

    RépondreSupprimer
  43. Pas faux.
    Mais en même temps, ils montreraient quoi ? ^^"

    RépondreSupprimer
  44. rien. Ou alors ce qui se passe réellement, en fait on ne sait pas trop ce qu'il se passe. On peut faire dans l'imagerie métaphorique genre une tartine avec de la confiture qui dégouline...

    RépondreSupprimer
  45. La pub Natan allait aussi dans le cliché de la femme vénale par excellence

    http://www2.lactualite.com/jean-francois-lisee/files/remote-control.jpg

    RépondreSupprimer
  46. Ajoutée dans le NOUVEL article avec encore plus de sexisme : http://bit.ly/9eorLF :)

    RépondreSupprimer
  47. Dans les campagnes récentes il faudrait aussi parler de celle du magazine ché :

    la femme épinglée au mur : http://www.adrants.com/images/che_desk.jpg
    la femme "servez-vous" : http://cache.gawker.com/assets/images/gawker/2008/09/chemag494.jpg
    la femme-Station : http://adsoftheworld.com/files/images/che_playgirl.jpg

    RépondreSupprimer
  48. J'ai ajouté une de ces campagnes sur la suite de l'article :) (http://bit.ly/9eorLF)

    RépondreSupprimer
  49. Dans le prolongement de cet article édifiant, l'ouvrage "La domination féminine" se penche sur la tendance inverse: l'homme devient objet et la femme y est tour à tour représentée comme prédatrice, sadique et supérieure.
    Le corpus étudié se compose d'une vingtaine de publicités qui étaient destinées à la presse et aux panneaux d'affichage, notamment:
    http://www.penelopepimperline.com/blog/public/Sisley-.jpg
    http://joujoudeparis.typepad.com/photos/uncategorized/kookai_lampe.jpg

    Inutile de préciser que ce renversement est tout aussi néfaste pour égalité hommes/femmes!

    Vinciane PINTE, "La domination féminine. une mystification publicitaire", Espace de Libertés/Labor, Bruxelles, 2003.
    http://www.ulb.ac.be/cal/edl/editions/liberte/dominationfeminine.html

    RépondreSupprimer
  50. J'ai pu voir quelques photos de ces affiches et je me demande si je ne vais pas faire l'article inverse. On verra :)

    Merci en tout cas pour ce commmentaire riche en références !

    RépondreSupprimer
  51. http://2.bp.blogspot.com/_KNKNrrvs9Es/TEV6punMFNI/AAAAAAAABrA/fs79Emc_GPk/s1600/sexist26.jpg

    Cette image est une publicité pour un jeu video ( EVE online ) et je ne pense pas que l'affiche soit sexiste pour un sous. Si tu connais un petit peut le jeu, tu comprendrais directement pourquoi ces 2 phrases.

    http://play.eveonline.com/en/home.aspx

    By day I serve : La journée je suis un esclave de la sociéte

    By night I rule : La nuit je règne sur mon monde.

    RépondreSupprimer
  52. @anonyme : C'est remplacé ;)
    Merci pour les infos

    RépondreSupprimer
  53. Merci beaucoup pour l'article !

    Voici un site regorgeant de publicités

    http://www.hku.hk/french/dcmScreen/lang3033/lang3033_femmes_et_pub2.htm

    Et je vous conseille de voir le film "Le sourire de Mona Lisa", c'est une jolie histoire qui ne manque pas de critiquer la place que l'on donnait aux femmes dans les années 50, même aux plus intelligentes.

    RépondreSupprimer
  54. http://a21.idata.over-blog.com/1/15/24/23/images-4/Pub-6.jpg

    http://tanguyfollio.free.fr/images/femme_parfaite.jpg

    http://www.mylittlebuzz.com/public/media/.pub-tom-ford-sexe_s.jpg

    http://www.affairemax.com/blog/wp-content/uploads/2010/05/pub-diesel-sex-sells-L-1.jpeg

    RépondreSupprimer
  55. Bon article, moi je ne vois pas tellement d'évolution positive, et c'est plutôt désolant... Les pubs actuelles du type "tournante", ou celle de Tom Ford, sont même presque plus insultantes que d'autres plus anciennes.

    J'ajouterai juste que la "pub" qui parle des prostituées et du fait qu'elles véhiculent des MST n'en est pas une: c'est un message de propagande diffusé pendant la 2de guerre mondiale (la phrase du bas dit: "Vous ne pourrez pas battre les forces de l'Axe si vous attrapez une maladie vénérienne"). Elle est volontairement peu subtile et, pour moi, n'est absolument pas sexiste quand replacée dans le contexte de l'époque.

    RépondreSupprimer
  56. Intéressant comme dossier!
    Petite erreur de traduction concernant la cuisinière (électroménager):
    "It's designed for you but built for your husband."
    "Elle (la cuisinière) a été conçue/pensée pour vous, mais faite pour votre mari."

    RépondreSupprimer
  57. En meme temps, lorsqu'il s'agit de pubs s'addressant aux femmes, on a exactement le phénomene inverse, avec des images d'étalons a demis nus censés rameuter les ardeurs commerciales de ces madames...Le sexisme d'aujourd'hui se pratique dans les deux sens!

    RépondreSupprimer
  58. @Anonyme : Cependant, même l'image de la femme malgré le contexte reste tendue. Voilà le pourquoi de l'affiche.

    @Sebtantesept : Vous savez, moi et les traductions on s'adore. J'ai modifié merci ;)

    @Anonyme Pas faux

    RépondreSupprimer
  59. Super article, mais je ne suis pas d'accord quand vous dites que l'image de la ménagère a évolué: absolument toutes les pubs pour tout ce qui touche à la cuisine mettent en scène des mères heureuses avec des bambins souriants et des maris satisfaits.
    Quant à ces pubs qui montrent des femmes dominatrices, vous dites (par vous j'entends les commentateurs en général) que ce n'est pas sexiste... là je ne suis vraiment pas d'accord! Ces pubs n'ont absolument rien à voir avec la libération de la femme, ou plutôt, elles ne l'autorisent que tant que ça reste dans le cadre de la représentation des fantasmes masculins. Elles ne sont pas destinées au femmes, et, lorsqu'elles le sont, ce n'est pour moi qu'une tentative inconsciente pour amener les femmes à s'approprier les fantasmes masculins... ce qui marche plutôt bien.
    Et les pubs de lessive, n'en parlons pas! Les rares fois où c'est un homme qui actionne la machine, on insiste bien sur le fait qu'il n'y arriverait pas sans l'aide de la femme et que ce n'est pas son univers.
    Sauf! Pour une seule pub! (à ma connaissance)
    Je n'ai pas réussi à la retrouver, entre autre parce que google et youtube corrigeaient "pub lessive homme" par "pub lessive femme" comme si c'était un erreur. Je ne sais plus quelle marque c'était, mais on voyait un homme ouvrir une machine à laver tout à fait naturellement et comparer la blancheur de deux tee-shirt. Pas d'ironie, pas de "sa femme aurait mieux fait". Peut-être que c'est le signe (très) avant coureur d'un changement des mentalités (dans très longtemps).

    RépondreSupprimer
  60. Bien joué ! vous devriez ajouter les toutes récentes pubs pour une certaine marque de céréales : http://media.melty.fr/kellogg-s-extra-enfin-des-cereales-pour-image-354617-article-ajust_650.jpg et http://www.docnews.fr/data/classes/actualite/actu_4809_vignette.jpg

    RépondreSupprimer
  61. Pubs sexistes, racistes ou pas, en tout cas, dans les années 60-70, on était cent fois plus heureux qu'aujourd'hui en France. Et il en reste des traces dans l'art de l'époque (cinéma, musique, littérature...)

    RépondreSupprimer
  62. @Anonyme 1 : D'abord merci, votre commentaire est vrai mais il ne faut pas oublié non plus que comparé à ces publicités là c'est "moins pire" maintenant. Pour la publicité il me semble bien que c'est ARIEL ;) Pour illustrer votre propos : http://farm3.static.flickr.com/2289/2377444209_a38e324553.jpg?v=0

    @Anonyme 2 : Volonté de changer d'image pour être plus proche de l'homme. Pas forcément sexiste mais loin d'être fin c'est bien vrai ;)

    @Anonyme 3 : L'art des 70's est PARFAIT pour montrer la joie de vivre de l'époque ;)

    RépondreSupprimer
  63. Bonjour, complilation édifiante...

    J'ai vu récemment une campagne d'affiches publicitaires où l'affiche 'homme' présentait différents object/centres d'intérêts masculins agglomérés sous la forme d'un cube, et de même pour l'affiche version 'femme'.

    Pour représenter la lecture, version homme, une pile de livres, version femme une pile de magazines...
    Je les cherche partout sans parvenir à retrouver la marque à l'origine de ces affiches. Auriez-vous une idée?

    RépondreSupprimer
  64. Encore un exemple, sauf que la pub sort en ce moment ... argh :
    Brother - Sexisme et jets d'encre http://dryad.fr/blog/?p=472

    RépondreSupprimer
  65. 800 exemples pour le sexisme dans la publicité dans tout le monde:
    www.flickr.com/sex-sells

    RépondreSupprimer
  66. HELP

    Est ce que quelqu'un pourrait me renseigner je suis à la recherche du nom de l'agence qui c'est servie des pubs des années soixante tel que "Le chef fait tout, sauf la cuisine" - Kenwood pour en modifier les slogans afin d'en modifier le sens. Ces campagne on très bien marché apparemment aux états unis ou en angleterre je ne sais plus.
    Merci

    RépondreSupprimer
  67. Remarquez comme lorsque l'on vente les mérites d'une lessive, le petit déjeuner ou les besoins autres d'un enfant/bébé, souvent c'est une femme qui joue le rôle du parent concerné, et non pas le père... L'image assez patriarcale du père de famille qui travaille, et la mère qui s'occupe des enfants et la maison est encore lourdement ancrée dans les esprits, et la pub ne fait qu'entretenir ....
    Sinon, si un homme apparait à côté d'une machine à laver, cela parait de l'exploit que l'on doit féliciter .... ce qui confirme indirectement que la "normalité" est l'image patriarcale décrite ci dessus ...

    RépondreSupprimer
  68. Je subis, bannis et veille ces excès publicitaires depuis des décennies. C'est vrai que pour moi, en tant que femme, le pire outrage est leur régularité quotidienne qui n'a pour but que de banaliser cette violence. La pub Dolce y Gabanni, condamnée pour incitation à des pratiques sexuelles en groupe sur une jeune damoiselle mise en position de doux agneau lubrique ... est évident. Mais les media ne font que des effets d'annonce creux et ne parlent jamais de tout ces procès pour outrage et atteinte à la personne.
    Du coup je voulais signaler que cette année, je remets la perle à la Banque Credit Agricole avec sa pub bien puante et sexiste: papa à le iphone, le fison l'appareil photo numérique, la petite fille est forcément habillée en rose avec un ipod rose et la maman blonde a un mini ordi portable avec une grosse fleur dessus. Et ça c'est une pub pour une... banque!
    En 2011, je leur decerne la palme de la bêtise, du sexisme et de la bonne volonté pour entretenir l'exclusion des femmes dans la sphère des nouvelles technologies.

    RépondreSupprimer
  69. Et bien sûr tu parles du sexisme avec un grand S mais tu ne mentionnes pas le sexisme anti-hommes qui devient de plus en plus présent dans les publicités, voire même beaucoup plus présent que le sexisme anti-femmes aujourd'hui.
    Ce n'est pas surprenant que la plupart des affiches viennent des années 1960-70 et non de 2000-2010 car la tendance dans les publicités semble passer de la misogynie à des misandrie, (même si la misogynie n'en dermeure pas moins présente comme on peut le constater avec la vente de voiture).
    Dans tous les cas, que ce soit de la misogynie ou de la misandrie, le sexisme est condamnable et est à condamné.

    RépondreSupprimer
  70. Réponse à ton commentaire : http://www.advertisingtimes.fr/2011/04/lhomme-objet-sexuel-publicitaire.html

    RépondreSupprimer
  71. Je n'aime pas ce genre de publicité??? c'est de l'exploitation du corps de la femme...ou bien???

    RépondreSupprimer
  72. Vraiment très intéressant comme dossier, je trouve effectivement que les publicités actuelle sont plus violente pour l'image de la femme que les anciennes (évolution des moeurs ?)

    RépondreSupprimer
  73. Incroyable, la publicité des années soixante...

    RépondreSupprimer
  74. Très bon article.

    Il y a des affiches hyper choquantes. Aujourd'hui c'est remplacé par des femmes nues dans toutes les pubs ou presque. La presse féminine est sexiste, c'est encore plus fourbe.

    http://strategical.wordpress.com/2011/10/30/version-debile/

    RépondreSupprimer
  75. "Blédina, du côté des mamans" (sous-entendu, le père n'est pas concerné par bébé)

    RépondreSupprimer
  76. Bravo à JB Martin, chausseur français...
    http://www.doutagogo.com/article-a-bas-cendrillon-et-jb-martin-89203699.html

    RépondreSupprimer
  77. Bravo pour ce site !

    A l'ILE DE LA REUNION, nous voyons bcp de pubs sexistes et instrumentalisant la femme.
    Bcp d'assos contre violences faites aux femmes et assos féministes se mobilisent, un site d’alerte a été créé :

    VOIR
    www.alertesexisme974.over-blog.com


    Depuis qq années aussi, il existe aussi un concours récompensant les pubs vertueuses, le prix FAHAM, et par opposition les pubs infamantes (prix INFAME).

    VOIR
    alertesexisme974.over-blog.com/pages/Prix_FAHAM-5921440.html

    si vous voulez, je peux essayer de récupérer les pubs lauréates du prix INFAME (produites à La réunion par des agences locales, donc)...

    RépondreSupprimer
  78. wow quel panel, certaines publicité sont vraiment folles, abusé on ne sais pas si il faut rire ou gueuler...

    RépondreSupprimer
  79. çà me fait penser aux afiches du film Les Infidèles, qui sont tout aussi révoltantes. La femme est réduite à une paire de jambes ou une tête... pfff... çà ne changera donc jamais!

    RépondreSupprimer
  80. Je ne suis pas d'accord avec le titre de l'article : ces affiches n'ont hélas rien de surprenant. Rien que de très banal en somme, et malheureusement.

    RépondreSupprimer
  81. Il ne fallait pas manger la pomme ! Maintenant il faut assumer !

    RépondreSupprimer
  82. Vous pouvez en rajouter -Les deux affiches du film Infidèles -
    Et je vous propose également une photo dont je ne propage pas l'image entière d'un magazine qui affiche en prétendant s'attaquer à la malbouffe par une jolie jeune femme mince nue emballée... mais vous pouvez la mettre dans votre collection - mon montage de détournement : =http://www.facebook.com/photo.php?fbid=3096193337232&set=o.183352861749969&type=3&theater

    RépondreSupprimer
  83. Et en attendant de voir votre dossier complété de pléthore de nouvelles affiches publicitaires toujours à tripoter les corps féminins dans toute la force du féminicide symbolique, je vous invite à visiter mon blog de campagne pour la reconnaissance des féminicides en Droit

    http://susaufeminicides.blog.lemonde.fr/

    RépondreSupprimer
  84. N'IMPORTE QUOI JE SUIS UNE FEMME ET JE TROUVE QUE C'EST NORMALE UNE FEMME DANS UNE PUB DE MENAGE PAS BESOIN D'EN FAIRE UN DRAME QUAND VOIS DES PUBS POUR BEBES ET QU'ON DIT QUE C'EST LE BONHEUR DES MAMANS UN BEBES HEUREU CELA N'AI PAS SEXISTE QUAND BEYONCE DIT QUE C'EST LES FEMMES GOUVERNE LE MONDE C'EST PAS SEXISTE

    RépondreSupprimer
  85. La pub sexiste, certes c'est un fait. Cela se vend bien et nous vivons toujours dans un monde régit et gouverné par la gente masculine alors ...

    RépondreSupprimer
  86. Quand dans le second volet, tu dis: elle ne travaille surtout pas... j'espère que tu as écris sans réfléchir!
    Parce que une femme qui reste à la maison ne fous rien, d'après toi? Elle ne travaille peut être pas en extérieur, mais une femme au foyer travaille toute la journée.
    Apres je suis d'accord sur les pubs du premier volet, en tout cas celle ou le type a un pied sur la tête de sa femme, là ok... mais le reste, je vois pas en quoi il est dégradant pour une femme d'être au foyer... et bien que je comprenne et soutienne les femmes qui se sont battuent pour leurs droits, j'ai du mal à comprendre celles qui tentent d'imposer leur vision des choses à toutes.
    Oui une femme au foyer peut être épanouie! Et NON travailler à l'extérieur n'est pas un gage de bonheur!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je suis d'accord que une femme au foyer travaille et soit épanouie... ce qui est anormal c'est qu'on considère que seule la femme doivent s'occuper du ménage et des enfants! il serait normal aussi qu'un homme puisse être homme au foyer épanoui sans qu'on ne le traite de femellette ou d'éffeminé! on est très loin d'une véritable égalité ou chacun pourra faire les choix qui lui convienne sans que ce ne soit choquant! si la pub montrait autant d'homme que de femme épanoui au foyer OU au travail OU en voiture OU en bricolant, là il n'y aurait plus de sexisme!!!

      Supprimer
  87. Effectivement, le sexisme vend ! C’est d’ailleurs la stratégie marketing des marques renommée dans plusieurs secteurs, auto-moto, cosmétique, mode… Encore aujourd’hui, que faut-il pour vendre une belle voiture de sport qu’une une affiche incluant une belle femme près de l’auto proposé.
    En passant, un article captivant, bravo

    RépondreSupprimer
  88. C'est fou de voir des pubs pareil de nos jours, on a du mal a croire ce qu'était la place de la femme il y a de ça quelques années (pas tant que ça en fait).
    De nos jours on aurait tendance à voir la pub inverse avec des femmes dominantes et des hommes en slip... J'imagine que la pub ne fait que suivre l'air du temps et s'adapte aux mœurs du moment... alors faut il blâmer les publicitaires ou simplement la société...

    RépondreSupprimer
  89. Je suis un homme dégouté de la lâcheté et de la faiblesse des hommes parfois. Ecoutez le témoignage sur RTL de la Jeune femme agressée dans le métro de Lille : 18 mois ferme pour le suspect et interdiction de territoire de 2 ans. Il y avait plusieurs hommes contre un. Mes potes c'est tout en gueule, ils voient une fille belle dans la rue ils disent "c'est bon ça" ou "elle est bonne" ou "une petite pipe ?" la classe. La lâcheté des hommes "tout en gueule", je la vois au quotidien.
    vincent

    RépondreSupprimer