.

D'où viennent les noms de vos marques préférées ?


Petit dossier assez particulier cette semaine puisque l'on va se concentrer exclusivement sur... des noms de marque. Pas de publicité, pas de campagne, pas de spots, très peu d'affiches mais l'historique des noms de nos marques préférées. Des plus connus aux plus confidentiels, tous les noms de marques sont originaux ont une histoire, des valeurs et un ADN bien particulier. Et parfois, on tombe sur de vraies surprises, ce que vous allons voir en 40 exemples.




Reebok : créée en 1956, la marque a choisi ce nom car il est celui d'une des 26 sous-espèces d'antilope parmi les plus rapides au monde  : la "Rhebok" (qui vit en Afrique du Sud)

Starbucks : le nom "Starbucks" est tout droit issu du livre d'Herman Melville : Moby Dick. C'est Gordon Bowker l'un des trois fondateurs de la marque qui, passionné de littérature, choisit le nom d'un des personnages principaux du livre : "Starbuck" pour l'attribuer à sa marque. Ce dernier hésitait aussi avec "Pequod", le nom du bateau dans le même livre, mais son acolyte Terry Hecker refusa catégoriquement.

Asics : ce nom de marque est en réalité la déformation de l’acronyme : "Mens Sana In Corpore Sano" : "un esprit sain dans un corps sain" et revient à "Anima Sana In Corpore Sana" : "une âme saine dans un corps sain" dont chaque initiale donne... A.S.I.C.S

René qui saute pour les 75 ans de la marque en 2008

Lacoste : le nom de la marque est très simple puisqu'elle fait référence au célèbre joueur : René Lacoste, mais le choix du logo est plus surprenant. Le petit crocodile est lié au surnom que René Lacoste avait à l'étranger : "le crocodile", "l’alligator"

Apple : un nom basique pour une multinationale qui est lié à un fait : la pomme était le fruit préféré de Steve Jobs. D'où le nom "Apple". (Enfin ça, c'est la version courte et qui n'a jamais été confirmée)

Häagen-Dazs : la marque américaine a été fondée par deux New-Yorkais Polonais : Ruben et Rose Mattus. Mais alors pourquoi ce nom ? Parce que persuadés du succès des produits nordiques et de leurs bienfaits, Ruben et Rose ont décidé de donner à leur marque un nom aux consonances danoises mais monté de toutes pièces. Un bon moyen d'être créatif en voulant rassurer la cible.

Häagen-Dazs

Nikon : ce nom est un mélange des mots "Nippon Kogaku", en japonais : "Optique japonaise"

Hitachi : dans le même genre que Nikon, "Hitachi" signifie "Lever de Soleil" en japonais

Mitsubishi : encore un nom tout droit venu du Japon puisqu'il signifie "Trois Diamants" en japonais.

Daewoo : toujours dans les voitures mais cette fois-ci du côté de la Corée du Sud, avec Daewoo qui signifie "Univers Immense"

H&M : fondée par Erling Person dans les années 40, la marque s'appelait initialement "Hennes" : "Pour elles" en suédois. En 1968, le groupe fait l’acquisition des magasins "Mauritz Widforss", ce qui donne au final "Hennes och Mauritz" soit "Pour elles et Mauritz" qui deviendra "H&M"


Danone : c'est à Barcelone en 1919 que l'aventure "Danone" commence quand Isaac Carasso commercialise les premiers yaourts consommables le lendemain de leur fabrication. Il décide alors de nommer sa marque "Danon" qui est en réalité le surnom catalan qu'il donne à son fils "Petit Daniel". Pour enregistrer et faire reconnaitre sa marque, il ajoutera simplement un "e" et "Danon" devient "Danone"

LU : un nom de deux lettres qui correspond au couple fondateur de la marque : Jean Romain Lefevre et Pauline-Isabelle Utile. LU : Lefevre-Utile

Cisco : une entreprise américaine tout droit venue de San-Fransisco qui doit son nom... au diminutif du nom de la ville : "Cisco". Le logo de Cisco représente d'ailleurs le célèbre Golden Gate Bridge, en version minimaliste.

Auchan : créé en 1961, le nom de la marque fait référence au quartier des "Hauts Champs" de Roubaix où le premier magasin "Auchan" fut créé.

Carrefour : concurrent direct d'Auchan, l'enseigne française a elle aussi un intitulé lié à un lieu. En effet, lorsque Marcel Fournier, Jacques Defforey et Denis Defforey créént leur supermarché (après avoir eu chacun des commerces indépendants), ils décident de l'installer au carrefour de l'avenue Parmelan et de l'avenue André Thieuret dans la ville d'Annecy. Un lieu qui donnera son nom au groupe Carrefour.

Nokia : toujours dans les noms de ville, "Nokia" qui a gardé le nom de son lieu de création dans la petite ville finlandaise éponyme


L'Oréal : c'est en 1907 que le jeune Eugène Schueller créé la première teinture capillaire de synthèse en France. Il décide alors de l'appeler "L'Auréale" en référence à "L'Auréole"et c'est ce nom qu'il gardera et stylisera pour lancer sa propre marque en 1909, dans un premier temps sous "Société française des teintures inoffensives pour cheveux" puis sous l’appellation de "L'Oréal"

Decathlon - Quechua - Domyos : le groupe français Decathlon tire simplement son nom des épreuves sportives du Decathlon. Mais ses gammes "Quechua" et "Domyos" ont un autre sens. "Quechua" tire son nom d'un peuple amérindien et "Domyos" est une création détournée du mot "myo" signifiant en grec : "muscle"

Nike : on l'a entendu plein de fois ce pote (qu'on aime pas forcément) qui te dit "Haha, Nike vient de Niqué" et pourtant l'intitulé de la marque est bien plus recherché que ça. Puisqu'en effet, Nike vient bien de "Niké" mais dans la mythologie grecque, "Niké" est la déesse de la victoire. Bien plus poétique donc.

Adidas : du côté du concurrent l'histoire est familiale. Fondée par Adolf Dassler, la marque a hérité de son nom grâce au surnom qu'avait Adolf : "Adi". Au final Adi Dassler devient Adidas.

Puma : autre marque de sport mais une histoire tout aussi familiale, puisque le nom de Puma vient aussi de la famille Dassler ! C'est en effet le frère d'Adi, Rudolf qui a créé "Puma" et a choisi ce nom pour les capacités physiques que renvoie l'animal en question.

Timberland : "Timbeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeer" est le cri des bûcherons américains quand un arbre chute et "land" peut se traduire par "pays" ou "région. On colle les deux et on a "Timberland". Aussi simple que ça.


Lego : jeu de notre enfance tout droit venu du Danemark, Lego a un nom tout simple "Leg godt" soit "Joue bien" en Danois.

Virgin : "Nous sommes totalement vierges ! " voilà ce qu'aurait dit l'une des collaboratrices de Richard Brandson lors du lancement de Virgin. L'idée de pureté et de nouveauté plaît à Brandson qui bâtira un empire au doux nom de "Virgin".

Adobe : le nom de l'entreprise est presque champêtre puisqu'il correspond en réalité à la rivière "Adobe Creek" qui coulait non loin de la maison du fondateur de l'entreprise : John Warnock

HP : on savait que le nom de la marque venait des noms de ses deux fondateurs Bill Hewlett et Dave Packard. Mais ce qu'on ne savait pas c'est qu'elle aurait aussi pu s'appeler PH puisque tout s'est décidé sur un coup de pile ou face.

Toshiba : en voilà un nom compliqué ! Initialement appelée "Tanaka Seisakujo" ("Manufactures Tanaka"), l'entreprise devient "Shibaura Seisakujo" ("Manufactures Shibaura") et devient un acteur de première importance dans la manufacture japonaise d'avant première Guerre Mondiale. En parrallèle est créée "Hakunetsusha", leader des lampes à incandescence qui devient "Tokyo Denki" (Electricité de Tokyo). En 1939 tout ce beau monde fusionne et devient "Tokyo Shibaura Denki" pour finir en 1984 par s'appeler "Toshiba".

Toshiba - Années 2000 - Japon au premier plan

Nintendo : autre entreprise japonaise cette fois-ci dans les jeux vidéo avec Nintendo Kabushiki Gaisha dont le nom signifie en réalité : "Le paradis attends ceux qui travaillent dur" grâce à ces trois Kanji "Nin", "Ten", "Do". D'ailleurs, le tout premier nom de la marque "Nintendo Koppai" signifiait "Laissons la chance au ciel".

Sony : concurrent historique de Nintendo, Sony s'appelait initalement "Tokyo Tsushin Kogyo", pas super vendeur même en 1946. Ce n'est que quelques années plus tard que le nom "Sony" sera déposé, venant du latin il désigne le mot "son" et est en phase avec l'expression "Sunny Boy" alors très en vogue  dans les années 80 au Japon.

Google : initialement, le nom "Google" vient du mot "gogol" ou "googol" qui est un terme mathématique désignant 10 à la puissance 100. Mais d'autres noms avaient séduit les fondateurs (Larry Page et Sergey Brin), comme "Googolplex" ou "Googol". Mais des problèmes administratifs, notamment liés aux noms de domaine, ont "forcé" les fondateurs à nommer leur site "Google".

Wikipédia : initialement appelé "Nupedia", le site a changé de nom pour devenir "Wikipédia" et se rapprocher du concept de "Wiki" : un site modifiable par de nombreux utilisateurs, l'ADN de Wikipédia en soi.

M&M's côté "propagande"

Yahoo! : plusieurs versions sont parues pour cette marque pas comme les autres. Site le plus consulté au monde en 2004 (!!), son nom viendrait de l'acronyme "Yet Another Hierarchical Officious Oracle" mais aussi du fait que le choix d'un nom en "Y" correspondrait à la nomenclature de tous les projets liés au web de l’université de Standford. Une autre version serait que le mot "Yahoo!" découlerait des "Yahoos" qui sont des créatures présentes dans le livre "les Voyages de Gulliver" de Jonathan Smith.

M&M's : rien de bien original si ce n'est les noms des deux fondateurs Forrest Mars (le premier M) et Bruce Murrie (le deuxième M)

Zara : le fondateur de l'entreprise est allé dans la ville de Zadar en Croatie et est tombé sous le charme de la ville et de tous ses magasins. Tel un hommage, il s'inspira du nom et créa son entreprise : "Zara"

Alors, des surprises hein ? Au final, toute marque a un nom qui lui est propre mais qui a surtout une histoire unique. Des plus basiques (simple nom des fondateurs) aux plus recherchés (lieux, acronymes, racines latines) ils définissent l'entreprise et ses valeurs, des plus grands groupes mondiaux aux plus petites entreprises locales.


9 commentaires:

  1. Super l'article Wikipédia. Il n'y a aucune valeur ajoutée et c'est de plus en plus le cas sur votre blog, dommage

    RépondreSupprimer
  2. Pour Apple, il n'y aucune explication officielle mais l'histoire de la pomme est pour sûr la moins fiable

    RépondreSupprimer
  3. En tout cas comme Wikipédia, il nous apprend des trucs lui au moins.

    RépondreSupprimer
  4. Je trouves cet article bien construit. Il y a de la recherche et du regroupement d'informations. Un vrai travail de journaliste en somme, ponctué par une réelle passion pour la publicité et le monde de la mercatique. Ainsi donc, les commentaires blasphématoires et incongrus sont ici inutiles (cf le premier commentaire)
    Bonne continuation à vous et continuez à partager cette passion en faisant l'impasse sur les commentaires railleries puériles d'individus jaloux au possible.

    RépondreSupprimer
  5. L'article est bon et Criticize Me se prends un peu trop au serieux :)
    Merci!

    RépondreSupprimer
  6. On voit clairement que simplement laisser le hasard choisir (le cas HP), donner son nom de famille (Peugeot, Vuitton,...) ou un nom de fruit à son entreprise n'empêche en rien le succés.

    Ce qui me fait toujours me demander comment les agences spécialisées dans la création d'identité arrivent à justifier leurs existances et vendre aussi cher leurs services ?

    RépondreSupprimer
  7. Parce que tout le monde n'est pas doué pour trouver un nom et que toutes les entreprises ne portent pas forcément le nom de leur créateur. si on existe, c'est bien pour quelque chose. Et comme le temps c'est de l'argent, et bien oui, nous sommes rémunérés mais dans la limite du raisonnable.

    RépondreSupprimer
  8. C'est vraiment un article du tonnerre je kifff alors schuttt !!!!!!!!! :) <3

    RépondreSupprimer
  9. On aurait oublié IKEA? :)
    La marque néerlandaise tire son nom des premières lettres du nom du fondateur (Ingvar Kamprad), du nom de la ferme de ses parents (Elmtaryd), et du nom de son village natal (Agunnaryd); ce qui nous donne bien IKEA.

    RépondreSupprimer